NoCopy.net

Y a-t-il un art de penser ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Y a-t-il un âge pour penser ? Y a-t-il un art d'exister ? >>


Partager

Y a-t-il un art de penser ?

Echange

Aperçu du corrigé : Y a-t-il un art de penser ?



Publié le : 9/1/2006 -Format: Document en format HTML protégé

	Y a-t-il un art de penser 	?
Zoom

L’expression « art de penser « désigne un savoir faire particulier quant à l’usage de la raison. Or comme tout savoir faire ce bon usage de la raison s’acquiert par l’exercice, la pratique. De plus parler « d’art de penser « suppose qu’il est possédé par certains mais non par tous car dans ce cas il n’y aurait pas de mérite particulier à le posséder, il n’y aurait pas de savoir faire singulier mais une capacité universelle partagée par tous les hommes. L’expression « art de penser « indique donc une forme d’exception au sens fort ou au sens faible une différence entre ceux qui disposent de cet art et ceux qui n’en disposent pas. Deux problèmes émergent. Le premier concerne la différenciation habituelle entre faire et penser, faire correspondant à la sphère pratique et penser à la sphère intellectuelle, différenciation qui recoupe celle faite entre le savoir faire et le savoir. L’art, comme l’action, vise une finalité mais, à la différence d’elle, il vise la production d’un objet alors que l’action possède sa fin en elle-même. Que pourrait donc produire l’art de penser ? L’art de penser loin d’être à la source d’une production d’objets extérieurs (comme le tableau pour l’artiste ou le lit pour l’artisan) le savoir faire dont il s’agit serait intérieur demeurant dans la sphère du savoir. Comment pouvons-nous rassembler au sein d’une même expression deux notions qui semblent être bien distinctes ? Le deuxième problème concerne la signification de l’art de penser. En effet l’homme est défini comme étant doué de raison et donc ayant la capacité de raisonner, de réfléchir et donc de penser. Chaque homme possède naturellement cette capacité il n’a donc pas besoin de l’acquérir par l’exercice comme le suppose l’art de penser. Pour autant nous utilisons parfois l’expression « ceci est bien pensé « pour désigner la sagacité d’une réflexion, la finesse d’une l’analyse. L’usage de la raison n’est donc pas uniforme il peut différer selon les personnes. Mais alors se pose le problème de l’évaluation, quels critères peuvent être utilisés pour juger la pensée de l’individu ? La pensée de l’individu peut-elle être évaluée dans la mesure où nous n’avons pas accès directement à elle mais toujours  par l’intermédiaire de son auteur ?



Elle doit nous enseigner le droit usage de l'entendement, c'est-à-dire celui qui est cohérent avec lui-même. » KANT, Logique, introduction I. 2.2 La logique n'est que formelle et d'importance limitée. « De nos jours, il n'y a pas eu de logiciens illustres et nous n'avons même que faire de nouvelles découvertes en logique puisque celle-ci ne contient que la simple forme de la pensée. » KANT, Logique, II.  Transition : L'art de penser ou logique est donc un moyen de juger notre connaissance, il est un préalable à l'acte de connaître mais il n'est que cela. Il nous informe sur la forme que doit prendre la pensée mais non sur son contenu. La réalité effective de cet art de penser est remise en cause par son statut de « devoir être », il nous indique comment nous devons penser mais rien ne nous indique que cet art soit appliqué. Or, pour que l'on puisse dire qu'il y a un art de penser, ne doit-on pas constater sa réalisation en l'homme ?


Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Ressources Gratuites

Corrigé : 	Y a-t-il un art de penser 	? Corrigé de 1611 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Y a-t-il un art de penser ?" a obtenu la note de : aucune note

Y a-t-il un art de penser ?

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit