LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Qu'est-ce qu'une expérience esthétique ? Peut-on se mettre à la place d'autrui ? >>


Partager

L'art est-il le règne de l'apparence ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : L'art est-il le règne de l'apparence ?



Publié le : 29/1/2004 -Format: Document en format FLASH protégé

L'art est-il le règne de l'apparence ?
Zoom

Tout en l'art n'est qu'apparence. Un arbre peint ne perd pas ses feuilles l'autonome venu. L'artiste ne cesse d'avoir recours à des artifices pour nous donner l'illusion de la vie, enchanter notre esprit. MAIS, c'est le quotidien qui est le règne des apparences. Ce que je vois ou entends n'est que ce que tout le monde a coutume de voir ou d'entendre. L'art me ramène à l'essence des choses (Bergson).



L'apparence renvoie d'un côté à ce qui est trompeur ou déception ; mais elle renvoie aussi à la réalité sensible, la réalité qui apparaît aux sens. Autrement dit, dire que l'art est le règne de l'apparence, ce n'est pas nécessairement dire que l'art est trompeur : d'ailleurs l'art a-t-il jamais trompé qui que ce soit ? Traditionnellement, l'art se donne la plupart du temps pour ce qu'il est ; un tableau qui représente une personne, aussi parfait et réaliste soit-il, a toujours un cadre, un titre, il est signé : il se montre comme oeuvre d'art, il n'essaye pas de se faire passer pour la chose même. La définition philosophique de l'apparence renvoie souvent à une essence ou à une réalité dont elle ne serait que le négatif ou la version dégradée. Mais dans ce cas, si l'apparence est dévalorisée, l'art n'est pas vraiment trompeur ; mais simplement il n'est pas quelque chose de digne. Pour la critique classique de l'art comme règne de l'apparence, il est conseillé de se référer aux textes de Platon, Philèbe 64-65, et La République, X, 598a-600




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 8807 mots (soit 13 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet "L'art est-il le règne de l'apparence ?" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit