LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Arthur SCHOPENHAUER : La philosophie en tant ... Arthur SCHOPENHAUER: Métaphysique et Expérie ... >>


Partager

Arthur SCHOPENHAUER: L'histoire est pour l'espèce humaine ce que la raison est pour l'individu

Philosophie

Aperçu du corrigé : Arthur SCHOPENHAUER: L'histoire est pour l'espèce humaine ce que la raison est pour l'individu



Publié le : 30/3/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	Arthur SCHOPENHAUER: L'histoire est pour l'espèce humaine ce que la raison est pour l'individu
Zoom

Dans ce texte, Schopenhauer montre ce que la connaissance de son histoire apporte à un peuple. Selon lui, elle est à l'espèce humaine ce que la conscience et la raison sont à un individu. Ce passage peut être divisé en quatre mouvements. Il s'ouvre tout d'abord sur une comparaison entre l'histoire et la raison humaine. Cette thèse est ensuite appuyée par deux illustrations: le cas de l'animal sans raison et celui d'un peuple privé de la connaissance de son histoire. L'auteur conclut enfin sur le rôle décisif de l'histoire pour l'humanité.
 



L'histoire est pour l'espèce humaine ce que la raison est pour l'individu. Grâce à sa raison, l'homme n'est pas renfermé comme l'animal dans les limites étroites du présent visible; il connaît encore le passé infiniment plus étendu, source du présent qui s'y rattache : c'est cette connaissance seule qui lui procure une intelligence plus nette du présent et lui permet même de formuler des inductions pour l'avenir'. L'animal, au contraire, dont la connaissance sans réflexion est bornée à l'intuition, et par suite au présent, erre parmi les hommes, même une fois apprivoisé, ignorant, engourdi, stupide, désarmé et esclave. De même, un peuple qui ne connaît pas sa propre histoire est borné au présent de la génération actuelle: il ne comprend ni sa nature, ni sa propre existence, dans l'impossibilité où il est de les rapporter à un passé qui les explique; il peut moins encore anticiper sur l'avenir. Seule l'histoire donne à un peuple une entière conscience de lui-même. L'histoire peut donc être regardée comme la conscience raisonnée de l'espèce humaine; elle est à l'humanité ce qu'est à l'individu la conscience soutenue par la raison, réfléchie et cohérente, dont le manque condamne l'animal à rester enfermé dans le champ étroit du présent intuitif. Arthur SCHOPENHAUER (1788-1860)


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1749 mots (soit 3 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet " Arthur SCHOPENHAUER: L'histoire est pour l'espèce humaine ce que la raison est pour l'individu " a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit