NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Article de presse: Révolution tranquille au M ... Article de presse: Les Etats-Unis s'interroge ... >>


Partager

Article de presse: L'ancien dictateur Hugo Banzer a été élu président de la République bolivienne

Ressources gratuites

Aperçu du corrigé : Article de presse: L'ancien dictateur Hugo Banzer a été élu président de la République bolivienne



Format: Document en format HTML protégé

Article de presse: L'ancien dictateur Hugo Banzer a été élu président de la République bolivienne
Zoom

5 août 1997 - Le général Hugo Banzer est devenu, le 5 août 1997, le premier ex-dictateur latino-américain à revenir démocratiquement au pouvoir. Il a été élu au second tour de scrutin par une majorité des 157 membres du Congrès bicaméral 27 sénateurs et 130 députés élus lors des élections générales du 1er juin. Il succède au libéral Gonzalo Sanchez de Lozada. "Je suis un type bien." Ce cri du coeur lâché par le général Banzer, en pleine campagne électorale, au mois de mai, répondait aux incessantes questions sur le passé de dictateur de l'homme qui a dirigé, d'une main de fer, la Bolivie de 1971 à 1978. Il traduisait, au terme d'une campagne violemment polémique en Bolivie, toute sa lassitude face à une image indélébile. Pourtant, mardi 5 août, à l'âge de soixante et onze ans et à sa sixième tentative, Hugo Banzer a été élu au second tour par le Congrès bolivien président de la République du pays andin, dont les sept millions d'habitants comptent parmi les plus pauvres du continent américain. L'histoire du général Banzer tient autant de la rédemption que de l'acharnement à prouver, depuis dix-neuf ans, son attachement à la démocratie. Après avoir organisé des élections et quitté le pouvoir en 1978, à l'issue de l'échec de son candidat, il fonde son parti, l'Action démocratique nationaliste (ADN), en 1979. Et depuis cette date, il n'a eu de cesse de reconquérir le pouvoir par les urnes. Ses proches n'insistent pas outre mesure mais préfèrent utiliser l'expression "dirigeant de facto" pour évoquer cette période où le Parlement, les syndicats et les partis d'opposition étaient interdits. Selon eux, l'expression "ancien dictateur" résonne comme un rappel du passé qui ne dit pas tout des réalités qui furent celles du pays à cette époque. Elle donne, disent-ils, une vision erronée de l'homme "populaire et progressiste" qu'ils décrivent à loisir. "Je sais que j'ai une mauvaise image, en particulier en Europe", déplore Hugo Banzer, qui paie, outre la consonance germanique de son patronyme, le prix de son appartenance au club très restreint des dictateurs qui ont dirigé un pays du continent sud-américain il y a deux décennies : Juan Maria Bordaberry en Uruguay, Alfredo Stroessner au Paraguay, Rafael Videla en Argentine, Ernesto Geisel au Brésil et Augusto Pinochet au Chili. L'avènement d'une dictature, avec à sa tête Hugo Banzer, tient plus, en fait, à la démission du pouvoir civil, en 1971, quand le Mouvement national révolutionnaire (MNR) et la Phalange socialiste (FSB), les deux partis dominants de l'époque, ont demandé au "plus prestigieux militaire", alors en poste à l'étranger, de rentrer et de se joindre à eux pour régler les problèmes qu'ils étaient incapables de résoudre", explique José Gramunt, un analyste de la vie politique bolivienne. Ce sont eux "qui sont à l'origine de cette union entre le pouvoir civil et l'armée pour organiser le gouvernement et, de facto, le général est resté le seul survivant de ce mariage morganatiqu...


Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Ressources Gratuites

Pour pouvoir consulter gratuitement ce document et

TOUCHER DES DROITS D'AUTEUR

Vous disposez de documents dont vous êtes l'auteur ?

monnaie-euro-00008Publiez-les et gagnez 1 euro à chaque consultation.
Le site devoir-de-philosophie.com vous offre le meilleur taux de reversement dans la monétisation de vos devoirs et autres rapports de stage.
Le site accepte tous les documents dans toutes les matières (philosophie, littérature, droit, histoire-géographie, psychologie, etc.).

N'hésitez pas à nous envoyer vos documents.

, nous vous prions tout simplement de faire don d'un document pour le site en cliquant sur le boutton ci-dessous :




Le corrigé du sujet "Article de presse: L'ancien dictateur Hugo Banzer a été élu président de la République bolivienne" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit