NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Article de presse: Les grandes étapes du conf ... Article de presse: On a marché sur la Lune ! >>


Partager

Article de presse: La conférence mondiale des Partis communistes

Ressources gratuites

Aperçu du corrigé : Article de presse: La conférence mondiale des Partis communistes



Format: Document en format HTML protégé

Article de presse: La conférence mondiale des Partis communistes
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Article de presse: La conférence mondiale des Partis communistes




5-17 juin 1969 - La Pravda, qui reproduit le texte intégral du " document principal " adopté par la conférence des partis communistes et ouvriers, publie d'autre part, en pages intérieures, mais sous forme à peine résumée, l'essentiel des observations présentées à la dernière séance par les chefs de douze délégations. Ainsi est donné acte officiellement des réserves et des remarques formulées par les représentants d'une minorité de partis dont les positions ne coïncident pas entièrement avec celles de la majorité, parfois même en diffèrent sur des points fondamentaux. La plupart de ces réserves ou objections sont déjà connues. Elles émanent non seulement des cinq partis expressément mentionnés dans le communiqué final (Italie, Australie, Saint-Marin, Réunion et République dominicaine), mais aussi des représentants des partis roumain, suisse, espagnol, britannique et norvégien. Les délégués des PC marocain et soudanais, enfin, reprochent au document de recommander l'application " intégrale " de la résolution du Conseil de sécurité de novembre 1967 sur le Moyen-Orient et de ne pas reconnaître assez clairement de ce fait les droits du peuple arabe de Palestine. Les Cubains et les Suédois, qui n'avaient envoyé que des observateurs, n'ont pas voté le texte. Le document lui-même se divise, comme on le savait, en quatre parties dont les deux premières sont consacrées à une analyse de la situation internationale et à une évaluation des forces en présence, la troisième au programme de la lutte contre l'impérialisme, la quatrième aux relations entre partis communistes et ouvriers. Ce quatrième chapitre est de loin le moins développé : tout en admettant l'existence de " divergences ", il se borne pratiquement à déclarer que " les problèmes litigieux peuvent et doivent être résolus de façon satisfaisante par le renforcement de toutes les formes de coopération entre les partis communistes ". De même, dans les autres chapitres, les contradictions internes de l'impérialisme et son agressivité sont longuement évoquées sans que, parallèlement, soient analysées les " difficultés " apparues à l'intérieur du camp socialiste et du mouvement communiste. C'est sur cette lacune qu'a porté l'essentiel des réserves formulées par les contestataires et, en particulier, par MM. Ceausescu et Berlinguer. Pour le reste, le document porte la trace de concessions diverses qui lui donnent un ton relativement conciliant. Il reconnaît expressément, comme on pouvait s'y attendre, qu' " il n'existe pas de centre dirigeant du mouvement communiste international ". Il insiste très peu, d'autre part, sur des thèses telles celles de la valeur exemplaire de l'expérience soviétique ou même du rôle dirigeant exclusif des partis communistes dans le front des forces démocratiques et anti-impérialistes. Le texte enfin signale avec force les mérites de la coexistence pacifique au point de présenter-ce qui a provoqué le désaccord du délégué dominicain-la lutte pour la paix comme " le maillon principal de l'action unie des forces anti-impérialistes ". Le véritable bilan de la conférence de Moscou ne saurait être dressé immédiatement, et les observations que l'on peut dès maintenant formuler à son sujet mériteront sans doute d'être révisées à la lumière d'événements à venir. Il est néanmoins possible de discerner les principales directions dans lesquelles ces douze jours de débats ont le plus de chance d'avoir des prolongements notables importants pour le monde communiste. L'objectif des soviétiques Il faut revenir, à cet égard, sur l'aspect positif que comportait pour l'URSS la réunion même de cette conférence. Et du point de vue soviétique, les choses se sont en définitive mieux passées qu'on aurait pu le penser à l'été ou à l'automne dernier. Soixante-quinze part...


Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Ressources Gratuites

Pour pouvoir consulter gratuitement ce document et

TOUCHER DES DROITS D'AUTEUR

Vous disposez de documents dont vous êtes l'auteur ?

monnaie-euro-00008Publiez-les et gagnez 1 euro à chaque consultation.
Le site devoir-de-philosophie.com vous offre le meilleur taux de reversement dans la monétisation de vos devoirs et autres rapports de stage.
Le site accepte tous les documents dans toutes les matières (philosophie, littérature, droit, histoire-géographie, psychologie, etc.).

N'hésitez pas à nous envoyer vos documents.

, nous vous prions tout simplement de faire don d'un document pour le site en cliquant sur le boutton ci-dessous :




Le corrigé du sujet "Article de presse: La conférence mondiale des Partis communistes" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit