LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Article de presse: L'enfer des boat people Article de presse: La Chine adulte >>


Partager

Article de presse: Indira Gandhi : une vie entière en politique

Ressources gratuites

Aperçu du corrigé : Article de presse: Indira Gandhi : une vie entière en politique



Format: Document en format HTML protégé

Article de presse: Indira Gandhi : une vie entière en politique
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Article de presse: Indira Gandhi : une vie entière en politique




31 octobre 1984 - Plus sans doute qu'aucun autre de ses contemporains parmi les dirigeants des grands pays, Indira Gandhi était littéralement " née en politique ". Et c'est " en politique " que s'est déroulée de bout en bout son existence, au détriment de toute autre préoccupation et au point de transformer sa vie familiale elle-même en affaire politique. La petite fille née le 19 novembre 1917 à Allahabad se souviendra toujours des descentes de police qu'attiraient au domicile de Nehru les activités politiques de son père Jawaharlal, jeune avocat déjà fort connu. Elle est tout naturellement entraînée dans le sillage de ce dernier qui, très tôt, l'associe à ses engagements. Toujours sous l'inspiration de Nehru, qui, en dépit de son nationalisme, garde ses distances à l'égard du traditionalisme hindou, c'est en Grande-Bretagne, à Oxford, qu'elle achève ses études universitaires. C'est là aussi qu'elle précise son engagement politique en adhérant au parti travailliste. Ce séjour britannique est également marqué par une rencontre sentimentale avec un jeune étudiant indien, Feroze Gandhi (aucune parenté avec le Mahatma), qu'elle épouse en 1941. La lune de miel est brève, car Indira Gandhi, de retour en Inde, fait son premier séjour en prison-treize mois-en raison de ses activités politiques. C'est de ce mariage que naissent deux fils, Rajiv et Sanjay, que leur mère associera tour à tour de très près-mais en commençant par le cadet dont l'aîné ne fera plus tard que prendre la succession-à ses activités de militante puis de chef de gouvernement. Indira Gandhi à cet égard est beaucoup plus mère qu'épouse. Quand son mari disparaît, victime en 1960 d'une crise cardiaque, elle est déjà séparée de lui depuis plusieurs années, car elle vit désormais non plus au domicile familial mais à la résidence du premier ministre, son père-qui a fait d'elle sa plus proche collaboratrice. Apprentissage tous azimuts: la jeune femme est, de fait, associée à toutes les activités d'un chef de gouvernement, intérieures comme extérieures. Elle est aux côtés de Nehru en 1955 à la conférence de Bandoung. Quand Nehru meurt en 1964, Indira est déjà présidente du Parti du Congrès, présidence à laquelle elle a été élue en 1959. Mais commence pour elle une longue lutte, qui l'oppose aux hommes qui tiennent malgré tout en main l'appareil de la formation majoritaire et sont peu disposés à se laisser diriger par cette jeune femme encore dans la quarantaine. Une redoutable tacticienne C'est dans ce contexte qu'elle se révèle une redoutable tacticienne, ne reculant devant aucun risque pour l'emporter sur ses adversaires. Quand Shastri, qui avait pris la succession de Nehru, meurt à son tour en 1966, elle pose d'emblée sa candidature à la présidence du groupe parlementaire du Congrès, c'est-à-dire en fait au poste de premier ministre. Elle argue de la " légitimité " que lui confère une vie passée aux côtés des fondateurs de l'Inde indépendante, de Gandhi à Nehru, et qui la désigne pour devenir, à l'instar de son père, le " premier serviteur de l'Etat ". Elle l'emporte par 355 voix contre 169 à Morarji Desai, à qui cependant sera réservé un peu plus tard-par souci de compromis-un titre de vice-premier ministre. L'épreuve de force est cependant inévitable et elle s'engage en 1968 lorsque l'appareil du Congrès dénonce sa " dictature " et l' " expulse " du parti. Indira Gandhi sort victorieuse de la bataille, crée sa propre formation, le Congrès, devant laquelle l'ancien Congrès dirigé par Morarji Desai n'est que minoritaire. 1971 : Indira Gandhi mène campagne sur le thème " Halte à la pauvreté ". C'est à partir de cette époque que la vie politique indienne commence vérit...


Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Ressources Gratuites

Pour pouvoir consulter gratuitement ce document et

TOUCHER DES DROITS D'AUTEUR

Vous disposez de documents dont vous êtes l'auteur ?

monnaie-euro-00008Publiez-les et gagnez 1 euro à chaque consultation.
Le site devoir-de-philosophie.com vous offre le meilleur taux de reversement dans la monétisation de vos devoirs et autres rapports de stage.
Le site accepte tous les documents dans toutes les matières (philosophie, littérature, droit, histoire-géographie, psychologie, etc.).

N'hésitez pas à nous envoyer vos documents.

, nous vous prions tout simplement de faire don d'un document pour le site en cliquant sur le boutton ci-dessous :




Le corrigé du sujet "Article de presse: Indira Gandhi : une vie entière en politique" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit