NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Rushdie Et Chrétien De Toyes Diderot, Entretiens sur le Fils Naturel Expl ... >>


Partager

« L'auteur n'a de responsabilité envers personne. Son rôle social est asocial. Sa seule responsabilité réside dans sa position au travail qu'il accomplit. » Citation de George BASELITZ (peintre Allemand). Le point de vue de l'auteur illustre la problématique, qui est tout à fait contraire à celui d'Albert Camus.

Echange

Aperçu du corrigé : « L'auteur n'a de responsabilité envers personne. Son rôle social est asocial. Sa seule responsabilité réside dans sa position au travail qu'il accomplit. » Citation de George BASELITZ (peintre Allemand). Le point de vue de l'auteur illustre la problématique, qui est tout à fait contraire à celui d'Albert Camus.



Document transmis par : Alex19902


Publié le : 18/9/2010 -Format: Document en format HTML protégé

«  L'auteur n'a de responsabilité envers personne. Son rôle social est asocial. Sa seule responsabilité réside dans sa position au travail qu'il accomplit. » Citation de George BASELITZ (peintre Allemand). Le point de vue de l'auteur illustre la problématique, qui est tout à fait contraire à celui d'Albert Camus.
Zoom

 

 

  La problématique s’interroge sous forme de question : Un écrivain selon Camus possède une conscience qui l’oblige à se soumettre à ses devoirs. Un auteur est il forcément un être responsable selon Camus ?

  L’étude montrera d’abord ce que pense Camus d’un auteur et de sa responsabilité, et donc quel sont ses devoirs. On peut s’interroger sur ce que dit, George BASELITZ, contrairement à l’opinion d’Albert Camus. Car selon lui, un auteur est forcément responsable. Une question pourra être posée : Camus est peut être responsable, mais quel en ait le cas des autres auteurs ?  Cependant, on pourra mettre en évidence  une synthèse pour rassembler les divers éléments de cette problématique.

 

 

      Camus pense effectivement qu’un auteur est un être responsable car il est sensé réfléchir et utiliser sa raison afin d’alimenter la réflexion des communs de la société (c.à.d.  Nous, ceux qui ne sont pas des auteurs). Mais aussi, un auteur se fait responsable en écrivant ses pensées, ses idées, ses envies, ou même, ses sentiments car il est en accord aves lui-même.

    Mais, il y a-t-il vraiment une déontologie en littérature ? C’est la question que l’on se pose.  La déontologie est l’ensemble des règles ou des devoirs régissant la conduite d’une profession .Qu'elle soit imposée ou non par la loi, elle constitue la morale d'une profession. C'est le cas par exemple pour les professions médicales, les journalistes, les avocats… On rappel qu’un écrivain est un auteur littéraire, et qu’il exerce cette profession. On peut donc répondre a cette question, il y a bel et bien une déontologie à suivre dans le domaine littéraire, car l’auteur devra alors respecter des devoirs. On appel cela un code déontologique.

    « Je ne connais qu’un seul devoir, c’est celui d’aimer. « Citation d’Albert Camus. Ici, on pourra penser que Camus parle de la littérature, que sa profession impose un devoir, et c’est celui d’aimer. On ne peut pas bien exercer une profession que l’on n’aime pas. Aussi quand on dit qu’un écrivain doit être responsable, c’est qu’il ne doit pas faire n’importe quelle chose et surtout ne pas écrire  « n’importe quoi «.

    On parle aussi de responsabilité quand un  auteur  fait part de ses idées au public, car il peut se mettre parfois en danger  parce que ce public n’est pas du même avis que lui. Il fait donc passer un message et prendre des responsabilités en étant un auteur engagé, c’est le cas par exemple Voltaire («  J’écris pour agir «), Camus, Sartre, etc.… Pour certains auteurs l'écriture peut-être vécu comme un acte d'engagement. "J'écris pour agir" veut dire tout simplement que l'acte d'écriture est un acte de "praxis", d'engagement. Ensuite quel est cet engagement, et donc, ses devoirs. Il existe des engagements politiques, par exemples : affaire Calas de Voltaire, affaire Dreyfus de Zola, Les damnés de la terre de Sartre (contre la guerre d'Algérie), Le deuxième sexe de Beauvoir (engagement pour la condit...



Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Ressources Gratuites

Pour pouvoir consulter gratuitement ce document et

TOUCHER DES DROITS D'AUTEUR

Vous disposez de documents dont vous êtes l'auteur ?

monnaie-euro-00008Publiez-les et gagnez 1 euro à chaque consultation.
Le site devoir-de-philosophie.com vous offre le meilleur taux de reversement dans la monétisation de vos devoirs et autres rapports de stage.
Le site accepte tous les documents dans toutes les matières (philosophie, littérature, droit, histoire-géographie, psychologie, etc.).

N'hésitez pas à nous envoyer vos documents.

, nous vous prions tout simplement de faire don d'un document pour le site en cliquant sur le boutton ci-dessous :




Le corrigé du sujet "« L'auteur n'a de responsabilité envers personne. Son rôle social est asocial. Sa seule responsabilité réside dans sa position au travail qu'il accomplit. » Citation de George BASELITZ (peintre Allemand). Le point de vue de l'auteur illustre la problématique, qui est tout à fait contraire à celui d'Albert Camus." a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit