NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< La gestion de la pauvreté en France au XVIII° ... « Autorité royale et féodalité Xe - XIIe sièc ... >>


Partager

L'autorité royale en France au XVIIe siècle

Histoire-géographie

Aperçu du corrigé : L'autorité royale en France au XVIIe siècle



Publié le : 14/11/2011 -Format: Document en format HTML protégé

L'autorité royale en France au XVIIe siècle
Zoom

Mais si l'on admet que les périodes de régence sont toujours des périodes troublées, alors l'autorité royale au XVIIe siècle a été troublée deux fois. La première fois, de 1610 à 1614, Marie de Médicis au pouvoir a dû subir des pressions incessantes des grands du royaume. Après la régence, elle fut elle-même à l'origine de troubles divisant la France. La deuxième fois, de 1643 à 1661, Anne d'Autriche et Mazarin ont dû faire face a la plus grosse révolte que l'ancien régime ait connu hormis la révolution française : celle dont nous faisions référence ci-dessus : la fronde.
 
 Mais au-delà des troubles conjoncturels qui ont secoué le XVIIe siècle on peut aussi faire mention des parlements créés au début du XIVe siècle par Philippe 4 Le Bel et qui contrebalançait l'autorité royale par ses remontrances vives et itératives au pouvoir royal.
 




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1692 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "L'autorité royale en France au XVIIe siècle" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit