NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Doit-on le respect au vivant? Qu'est ce qu'être soi même ? >>


Partager

Avoir connaissance de ses désirs est-ce connaître soi-même ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Avoir connaissance de ses désirs est-ce connaître soi-même ?



Publié le : 22/2/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	Avoir connaissance de ses désirs est-ce connaître soi-même ?
Zoom

 

La connaissance passe-t-elle par celle des désirs ? Avoir connaissance de ses désirs, est-ce se connaitre soi-même ? Nos désirs ne sont-ils pas ce qui nous éloigne de ce que nous sommes lorsque nous les suivons ? Les connaitre signifie-t-il alors les neutraliser, et par là même les maitriser ? Peut-on finalement éviter la tension qui existe entre l’homme et ses désirs, le fait que nous soyons définis par nos désirs alors que ceux-ci nous perdent en fin de compte ?

 



Ce qui dépend de nous, ce sont nos jugements, nos tendances, nos désirs, nos aversions : en un mot, toutes les oeuvres qui nous appartiennent. Ce qui ne dépend pas de nous, c'est notre corps, c'est la richesse, la célébrité, le pouvoir ; en un mot toutes les oeuvres qui ne nous appartiennent pas. » Marc Aurèle. ·         Selon les stoiciens, les désirs dépendent de nous. Nous pouvons donc et les connaitre, et les maitriser. La maitrise des désirs dans la pensée stoïcienne est bien différente de celle que l'on a vue chez Epicure. Il s'agit ici de se rendre indifférent à ce qui motive nos désirs, pour neutraliser ces derniers. ·         La sagesse s'acquiert donc, chez les stoiciens, par une neutralisation du désir, par une connaissance de ceux cci comme étant ce qui nous empêche d'être heureux par leur infinité. Il faut donc être indifférent à nos désirs pour être sage. ·         La connaissance de soi passe donc aussi, chez les stoïciens, par une connaissance des désirs, en ce qu'ils sont pour nous un frein au bonheur.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 3414 mots (soit 5 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Avoir connaissance de ses désirs est-ce connaître soi-même ? " a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit