NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< l'inconscience a-t-elle valeur d'excuse? L'attention est-elle la caractéristique esse ... >>


Partager

avons-nous besoin des autres pour prendre conscience de nous-même

Philosophie

Aperçu du corrigé : avons-nous besoin des autres pour prendre conscience de nous-même



Publié le : 21/2/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	avons-nous besoin des autres pour prendre conscience de nous-même
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
avons-nous besoin des autres pour prendre conscience de nous-même




Dans la perspective de notre sujet, cela signifie qu'autrui doit d'emblée être exclus pour que je puisse connaître, et a fortiori, me connaître, puisque toute connaissance s'appuie sur cette certitude première qui exclut autrui. Donc, non seulement je n'ai pas besoin d'autrui. Transition : Lorsque je tenterai de me connaître, je ne m'appuierai par conséquent que sur cette certitude première sans avoir besoin d'autrui, je me prendrai pour un objet de connaissance parmi d'autres. Ici surgit un nouveau problème : quand je me prends pour objet, est-ce bien un objet de connaissance que je suis, et pas seulement l'objet de mes propres désirs subjectifs, de mes passions, de mes sens que Descartes reconnaît être trompeurs ? Il convient de déterminer si j'ai la possibilité de me prendre pour objet de connaissance. II - Ai-je la possibilité de me prendre pour objet de connaissance ? Toute connaissance se fonde sur une certitude première qui ne nécessite pas autrui. Mais il ne suffit pas d'une fondation première pour élaborer une véritable connaissance. Il convient alors de se demander ce en quoi consiste nos connaissances, afin de déterminer si nous pouvons nous prendre pour objet de connaissance. Heidegger, dans les paragraphes 31 et 32 de Être et temps, s'intéresse au processus de la compréhension.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 4088 mots (soit 6 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " avons-nous besoin des autres pour prendre conscience de nous-même " a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit