NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< BACHELARD et le déterminisme BACHELARD ET L'IMAGINATION >>


Partager

BACHELARD: l'expérience comme rectification de l'illusion commune et première

Philosophie

Aperçu du corrigé : BACHELARD: l'expérience comme rectification de l'illusion commune et première



Publié le : 19/4/2009 -Format: Document en format HTML protégé

	BACHELARD:  l'expérience comme rectification de l'illusion commune et première
Zoom

QUESTIONNEMENT INDICATIF


• En quoi, selon Bachelard, l' « histoire humaine « peut-elle être « un éternel recommencement «? Importance du terme « immédiat « ?
• Qu'est-ce qui ne peut pas « recommencer « ? Pourquoi ?
• A quoi s'oppose « restreint «, « chancelant «? Que signifie « rectifié « ?
• En quoi, selon Bachelard, l'esprit (scientifique contemporain?) a-t-il une « structure variable «?
Importance du terme « scientifique « (ou « scientifiquement «) ici ?
• Quel est l'enjeu de ce texte ?
— Montrer que la connaissance scientifique a « une histoire «, n'est pas « un éternel recommencement «?
— Montrer comment on peut penser « le vrai « en science?
— Montrer que l'esprit scientifique (contemporain?) a « une structure variable «?
• En quoi, donc, ce texte a-t-il un intérêt proprement philosophique ?

  • Bachelard est un philosophe connu pour ces importants travaux sur la science comme sur la rêverie. Il a notamment mis à jour la notion d’obstacle épistémologique. Qu’entend-il par-là ? Il s’agit, selon lui, de ce qui nuit au progrès scientifique tout en prétendant avoir la valeur et la certitude scientifique. Dès lors, comment reconnaître ces obstacles ? Il s’agirait avant tout de pouvoir penser en scientifique pour  pouvoir distinguer ce qui est certain de ce qui ne l’est pas. Bachelard s’attache alors à  définir ce qu’est un véritable esprit scientifique.  Il s’agit d’une éthique de pensée qui va être mise à jour par l’extrait ici étudié.


Si l'on pose maintenant le problème de la nouveauté scientifique sur le plan plus proprement psychologique, on ne peut manquer de voir que cette allure révolutionnaire de la science contemporaine doit réagir profondément sur la structure de l'esprit. L'esprit a une structure variable dés l'instant où la connaissance a une histoire. En effet, l'histoire humaine peut bien, dans ses passions, dans ses préjugés, dans tout ce qui relève des impulsions immédiates, être un éternel recommencement ; mais il y a des pensées qui ne recommencent pas ; ce sont les pensées qui ont été rectifiées, élargies, complétées. Elles ne retournent pas à leur aire restreinte ou chancelante. Or l'esprit scientifique est essentiellement une rectification du savoir, un élargissement des cadres de la connaissance. Il juge son passé historique en le condamnant. Sa structure est la conscience de ses fautes historiques. Scientifiquement, on pense le vrai comme rectification historique d'une longue erreur, on pense l'expérience comme rectification de l'illusion commune et première.BACHELARD


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1390 mots (soit 2 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet " BACHELARD: l'expérience comme rectification de l'illusion commune et première " a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit