NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< FREUD: La solution du complexe d'OEdipe Baruch SPINOZA et l'expérience >>


Partager

Baruch SPINOZA: Pour former l'État…

Philosophie

Aperçu du corrigé : Baruch SPINOZA: Pour former l'État…



Publié le : 9/4/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	Baruch SPINOZA: Pour former l'État…
Zoom

POUR DÉMARRER

Spinoza applique, dans ses analyses, une règle fondamentale, reposant sur la distinction des pensées et des paroles, d'un côté, et des actions, de l'autre.

Conseils pratiques

Posez-vous la question : dans un État, quelle est la limite de la liberté de penser et de parler ? Définissez bien l'État comme organisation politique de la société. Notez que Spinoza dessaisit l'individu d'une partie de sa liberté d'action et conserve sa liberté d'opinion.

Bibliographie

SPINOZA, Traité théologico-politique, in Spinoza, Ouvres, tome 2, GarnierFlammarion.

 



Pour former l'État, une seule chose est nécessaire : que tout le pouvoir de décréter appartienne soit à tous collectivement, soit à quelques-uns, soit à un seul. Puisque, en effet, le libre jugement des hommes est extrêmement divers, que chacun pense être seul à tout savoir et qu'il est impossible que tous opinent pareillement et parlent d'une seule bouche, ils ne pourraient vivre en paix si l'individu n'avait renoncé à son droit d'agir suivant le seul décret de sa pensée. C'est donc seulement au droit d'agir par son propre décret qu'il a renoncé, non au droit de raisonner et de juger ; par suite nul à la vérité ne peut, sans danger pour le droit du souverain, agir contre son décret, mais il peut avec une entière liberté opiner et juger et en conséquence aussi parler, pourvu qu'il n'aille pas au-delà de la simple parole ou de l'enseignement, et qu'il défende son opinion par la Raison seule, non par la ruse, la colère ou la haine, ni dans l'intention de changer quoi que ce soit dans l'État de l'autorité de son propre décret. Baruch SPINOZA


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 2574 mots (soit 4 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet " Baruch SPINOZA: Pour former l'État… " a obtenu la note de :

5.1 / 10

Sujets connexes :

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit