NoCopy.net

Le beau est-il toujours surprenant ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Le barbare est-il l'homme qui croit a la bar ... Le beau n'est-il que l'objet d'une perceptio ... >>


Partager

Le beau est-il toujours surprenant ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Le beau est-il toujours surprenant ?



Publié le : 25/10/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	Le beau est-il toujours surprenant 	?
Zoom

La tâche de la science est de produire des objets pouvant aider les hommes dans leur quotidien à appréhender le monde et à avoir une plus grande mainmise sur lui. Or, l’art lui n’a pas comme visée de produire un objet, quelque chose de palpable, au contraire l’art produit du beau c'est-à-dire quelque chose que l’on ne peut pas prendre dans les mains mais quelque chose que l’on ressent. Ainsi nous pouvons dire que la seule fin de l’art est l’œuvre et plus particulièrement la beauté de l’œuvre. De cette manière, la tâche de l’art n’est donc pas de nous donner des objets mais de nous toucher, de susciter une émotion à travers la beauté. Vers le XVIIIème siècle, les artistes et philosophes avaient marqué cette distinction entre technique et art en fondant une nouvelle discipline sous l’œil de Baumgarten, qui se nomme depuis « esthétique «. L’esthétique est la science du beau, les recherches concernant la beauté avec la question récurrente : qu’est ce que le beau ? On peut se poser la question : car si l’art cherche à nous faire éprouver le beau, la jouissance esthétique, comment se manifeste le beau ? Le beau nous atteint-il directement ou doit-on répondre de la surprise pour le ressentir ? En d’autres termes, le beau est-il surprenant ?



  II : le beau nous met en arrêt: Le beau ne surprend pas nos critères et pourtant il nous met en arrêt : en émoi. Nous sommes face à la beauté et nous nous arrêtons pour l'éprouver. Comment ne pas parler de surprise face à une telle manifestation ? Qu'est ce que le beau ? Comme nous venons de le voir, établir une définition de la beauté s'avère une quête presque perdu d'avance, tout comme la recherche de la définition de la vérité : nous ne pouvons en donner une, immuable. La beauté évolue avec le temps, les époques, selon le sujet qui reçoit la source de beauté c'est-à-dire l'oeuvre d'art. Comment distinguer le beau naturel du beau artistique ? L'émotion que me procure le beau naturel est elle la même que celle que peut engendrer le beau artistique ? La nature peut être belle en soi, sans manifestation de l'esprit humain et de sa main sur elle pour qu'elle porte en elle la beauté. Or, l'oeuvre artistique est le produit de l'esprit humain et c'est en cela qu'il est selon Hegel supérieur au beau naturel : il place ainsi l'esprit comme étant supérieur à la nature.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : 	Le beau est-il toujours surprenant 	? Corrigé de 4534 mots (soit 7 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet " Le beau est-il toujours surprenant ?" a obtenu la note de :

6 / 10

Sujets connexes :

Le beau est-il toujours surprenant ?

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit