LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Ce qui est beau doit-il être moralement bon ? L'art éloigne-t-il du réel ? >>


Partager

La quête de la beauté est-elle la seule fin de l'art ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : La quête de la beauté est-elle la seule fin de l'art ?



Publié le : 18/3/2004 -Format: Document en format HTML protégé

Dans leurs contrastes, les deux tableaux les plus célèbres du monde, la Joconde et Guernica, témoignent de l'opposition de deux esthétiques : au sourire énigmatique du premier, expression souveraine de l'intelligence, s'oppose la beauté « convulsive « du second qui casse définitivement les reins à l'idéalisation, et fait place à tous les mythes mortifères de la modernité. Il nous apparaît aujourd'hui qu'une beauté qui n'aurait pas « quelque chose de sauvage, de brut, de frappant et d'énorme « (Diderot) trahirait la réalité du réel, la douleur et la mort et ferait de l'art une dérisoire évasion. « Le beau est le commencement du terrible « (Rilke). Mais cette « Terribilità « comme disait Vasari parlant des sculptures de Michel-Ange, n'est-elle pas ce que l'art a justement cherché d'abord à domestiquer dans sa quête de la beauté ?
 
 



Une œuvre d’art n’a-t-elle pour vocation que celle d’être belle et de provoquer du plaisir chez le spectateur ? De sorte que toute œuvre d’art serait uniquement évaluée en termes de beauté et ne possèderait nulle autre fonction. Mais une œuvre d’art ne peut-elle pas être utile, en témoigne l’art contemporain qui fait des objets de l’utilité quotidienne des œuvres d’art ? Qui plus est, une œuvre d’art ne peut –elle pas conduire à la vérité ? n’est-elle pas porteuse de sens et de valeurs de sorte que de la réduire à sa beauté serait en occulter la majeure partie ?




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 3135 mots (soit 5 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet "La quête de la beauté est-elle la seule fin de l'art ?" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit