NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< PLATON, La République, VIII, 562b sq. 1 (com ... Sartre et l'artiste >>


Partager

Bergson: attention, passé, présent et durée.

Philosophie

Aperçu du corrigé : Bergson: attention, passé, présent et durée.



Publié le : 9/5/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	Bergson: attention, passé, présent et durée.
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Bergson: attention, passé, présent et durée.



La limite entre passé et présent ne dépend pas de l'étendue des événements vivants que nous sommes capables de saisir, que de notre attention, cette concentration de l'activité mentale sur un objet déterminé. Si cette dernière était indéfiniment extensible, elle se porterait sur une durée englobant présent et passé. D'où le caractère arbitraire de ces limites. Réfléchissez bien sur la notion bergsonienne de durée, d'interpénétration du passé, du présent et du futur. Cette durée est qualitative. Autre idée importante : celle d'attention, comme concentration spirituelle entraînant telle ou telle saisie psychique. La notion de « présent » résulte du travail de cette faculté.

Dégagez l'intérêt philosophique du texte suivant en procédant à son étude ordonnée: Notre conscience nous dit que, lorsque nous parlons de notre présent, c'est à un certain intervalle de durée que nous pensons. Quelle durée ? Impossible de la fixer exactement ; c'est quelque chose d'assez flottant. Mon présent, en ce moment, est la phrase que je suis occupé à prononcer Mais il en est ainsi parce qu'il me plaît de limiter à ma phrase le champ de mon attention. Cette attention est chose qui peut s'allonger et se raccourcir, comme l'intervalle entre les deux pointes d'un compas. Pour le moment, les pointes s'écartent juste assez pour aller du début à la fin de ma phrase ; mais, s'il me prenait envie de les éloigner davantage, mon présent embrasserait, outre ma dernière phrase, celle qui la précédait : il m'aurait suffi d'adopter une autre ponctuation. Allons plus loin : une attention qui serait indéfiniment extensible tiendrait sous son regard, avec la phrase précédente, toutes les phrases antérieures de la leçon, et les événements qui ont précédé la leçon, et une portion aussi grande qu'on voudra de ce que nous appelons notre passé. La distinction que nous faisons entre notre présent et notre passé est donc, sinon arbitraire, du moins relative à l'étendue du champ que peut embrasser notre attention à la vie. Le « présent » occupe juste autant de place que cet effort. BERGSON


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1144 mots (soit 2 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet " Bergson: attention, passé, présent et durée. " a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit