NoCopy.net

Bergson: La religion renforce et discipline

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Bergson: Art et la realite nue et sans voile ... Bergson: Langage et généralité >>


Partager

Bergson: La religion renforce et discipline

Philosophie

Aperçu du corrigé : Bergson: La religion renforce et discipline



Publié le : 20/4/2004 -Format: Document en format HTML protégé

	Bergson: La religion renforce et discipline
Zoom

Dans les Deux sources de la morale et de la religion, Bergson distingue deux modes de religions : la religion dynamique et la religion statique. Le chapitre III étudie la religion dynamique . La religion dynamique tire son principe de l’élan vital et s’achève dans le mysticisme où l’homme prolonge l’action divine en se confondant avec elle : le signe de ce prolongement de Dieu en l’homme est selon Bergson la joie. Par opposition, le chapitre II s’intéresse à la religion statique qui a une fonction essentiellement sociale et pratique. Dans la section intitulée « fonction générale de la religion statique « dont est extrait notre texte, Bergson énonce cette définition : «  c’est une réaction défensive de la nature contre ce qu’il pourrait y avoir de déprimant pour l’individu et de dissolvant pour la société dans l’exercice de l’intelligence «. Ainsi la religion statique aurait pour fonction de constituer « une assurance « contre la désorganisation sociale et contre la dépression morale face à la mort et l’imprévisibilité du monde.  Si la religion permet de renforcer et de discipliner les individus et les groupes sociaux, c’est qu’elle a affaire avec le rite et les cérémonies. Le problème traité par ce texte p 212 dans les deux Sources consiste alors à se demander dans quelle mesure le rite est essentiel  ou inessentiel à la religion. La religion est le plus souvent défini par le sentiment intérieur de la foi et non par la manifestation extérieure qu’est le rite. Dans un premier moment, Bergson montre l’importance du rite qui le conduit en retour à dévaluer l’importance de la représentation religieuse. Ensuite il montre en quoi Dieu est d’une certaine manière redevable du culte qu’on lu rend.

 



La religion renforce et discipline. Pour cela des exercices continuellement répétés sont nécessaires, comme ceux dont l'automatisme finit par fixer dans le corps du soldat1'assurancemorale dont il aura besoin au jour du danger. C'est dire qu'il n'y a pas de religion sans rites et cérémonies. A ces actes religieux la représentation religieuse sert surtout d'occasion. Ils émanent sans doute de la croyance, mais ils réagissent aussitôt sur elle et la consolident ; s'il y a des dieux, il faut leur vouer un culte ; mais du moment qu'il y a un culte, c'est qu'il existe des dieux. Cette solidarité du dieu et de l'hommage qu'on lui rend fait de la vérité religieuse une chose à part, sans commune mesure avec la vérité spéculative, et qui dépend jusqu'à un certain point de l'homme. Bergson


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : 	Bergson: La religion renforce et discipline	Corrigé de 2212 mots (soit 4 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet " Bergson: La religion renforce et discipline " a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :

Bergson: La religion renforce et discipline

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit