Bergson: Le talent du peintre

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Bergson: « qu'est-ce, pour moi, que le momen ... Bergson et l'intelligence fabricatrice de l' ... >>


Partager

Bergson: Le talent du peintre

Philosophie

Aperçu du corrigé : Bergson: Le talent du peintre



Publié le : 19/4/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	Bergson: Le talent du peintre
Zoom

Problème:

Comment nous créer nous-mêmes sans pour autant être déterminés par notre nature ou par l'imprévisibilité de nos actes ?
Il s'agit de comprendre comment se forme notre être: n'est-il que la stricte réalisation de notre nature, auquel cas nous serions prédéfinis, ou bien nous réalisons-nous au hasard de nos actes, de façon imprévisible ? Quelle place accorder à la liberté dans la construction de soi ?

Thèse:

Pour Bergson, il faut combiner ces deux démarches. Nous nous créons aussi bien à partir de notre nature qu'à partir de nos actes. Notre être engendre certains actes, mais ceux-ci ont une part d'imprévisibilité qui pourra, en retour, venir enrichir notre être. Ainsi nous ne sommes ni absolument déterminés, ni soumis au hasard. Nous nous créons nous-mêmes librement, à la manière d'un artiste créant une oeuvre.

 



Le portrait achevé s'explique par la physionomie du modèle, par la nature de l'artiste, par les couleurs délayées sur la palette ; mais, même avec la connaissance de ce qui l'explique, personne, pas même l'artiste, n'eût pu prévoir exactement ce que serait le portrait, car le prédire eût été le produire exactement ce que serait le portrait, car le prédire eût été le produire avant qu'il fût produit, hypothèse absurde qui se détruit elle-même. Ainsi pour les moments de notre vie, dont nous sommes les artisans. Chacun d'eux est une espèce de création. Et de même que le talent du peintre se forme ou se déforme, en tout cas se modifie, sous l'influence même des oeuvres qu'il produit, ainsi chacun de nos états, en même temps qu'il sort de nous, modifie notre personne, étant la forme nouvelle que nous venons de nous donner. On a donc raison de dire que ce que nous faisons dépend de ce que nous sommes ; mais il faut ajouter que nous sommes, dans une certaine mesure, ce que nous faisons et que nous nous créons continuellement nous-mêmes. » Bergson


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : 	Bergson: Le talent du peintre	Corrigé de 1417 mots (soit 2 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet " Bergson: Le talent du peintre " a obtenu la note de : aucune note

Bergson: Le talent du peintre

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit