LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Bergson: La philosophie et la précision Nietzsche: liberté et indépendance >>


Partager

Bergson: les vrais grands problèmes ne sont posés que lorsqu'ils sont résolus.

Philosophie

Aperçu du corrigé : Bergson: les vrais grands problèmes ne sont posés que lorsqu'ils sont résolus.



Publié le : 17/4/2009 -Format: Document en format HTML protégé

	Bergson: les vrais grands problèmes ne sont posés que lorsqu'ils sont résolus.
Zoom

• Différence(s) (selon Bergson) entre invention et découverte ? En quoi la mesure de ces différences est-elle indispensable
pour saisir la pensée de Bergson ?
• Qu'est-ce qui justifie ici le rapprochement entre philosophie (ou métaphysique ? mais les deux termes sont-ils équivalents ?) et mathématique ?
— Que peut signifier ici « spéculatif « ?
— Pourquoi « déjà en mathématique, à plus forte raison en métaphysique« ?
• Pourquoi Bergson peut-il affirmer que « position et solution du problème sont bien près ici de s'équivaloir« ?
— En quoi peut-il être dit que « les vrais grands problèmes ne sont posés que lorsqu'ils sont résolus« ?
— est-ce contradictoire avec l'affirmation précédente « la solutions existe alors aussitôt, bien qu'elle puisse rester cachée... « ?
• Que signifie ici « actuellement « ?



Mais la vérité est qu'il s'agit, en philosophie et même ailleurs, de trouver le problème et par conséquent de le poser, plus encore que de le résoudre. Car un problème spéculatif est résolu dès qu'il est bien posé. J'entends par là que la solution en existe alors aussitôt, bien qu'elle puisse rester cachée et, pour ainsi dire, couverte : il ne reste plus qu'à la découvrir. Mais poser le problème ce n'est pas seulement découvrir, c'est inventer. La découverte porte sur ce qui existe déjà, actuellement ou virtuellement ; elle était donc sûre de venir tôt ou tard. L'invention donne l'être à ce qui n'était pas, elle aurait pu ne venir jamais. Déjà en mathématiques, à plus forte raison en métaphysique, l'effort d'invention consiste le plus souvent à susciter le problème, à créer les termes en lesquels il se posera. Position et solution du problème sont bien près ici de s'équivaloir : les vrais grands problèmes ne sont posés que lorsqu'ils sont résolus. Bergson


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 4000 mots (soit 6 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet " Bergson: les vrais grands problèmes ne sont posés que lorsqu'ils sont résolus. " a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit