NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Le savant complet est celui qui embrasse à l ... COMTE ET LA VIE >>


Partager

BERNARD: Comme expérimentateur, j'évite les systèmes philosophiques

Philosophie

Aperçu du corrigé : BERNARD: Comme expérimentateur, j'évite les systèmes philosophiques



Publié le : 27/2/2008 -Format: Document en format HTML protégé

	BERNARD: Comme expérimentateur, j'évite les systèmes philosophiques
Zoom

Médecin et physiologiste français du 19ème siècle, Claude Bernard est considéré comme l'un des principaux initiateurs de la démarche expérimentale hypothético-déductive. Il s’agit de la méthode sur laquelle doit se fonder la médecine expérimentale. Les règles de la méthode sont présentées par Claude Bernard dans son ouvrage Introduction à la Médecine Expérimentale qui a pour règles celle de formuler une hypothèse pour répondre à un problème soulevé par l’observation concrète, puis de tester l’hypothèse par l’expérience vérifiable pour enfin en confronter les résultats, les interpréter, et en tirer les conclusions logiques.



Comme expérimentateur, j'évite les systèmes philosophiques, mais je ne saurais pour cela repousser cet esprit philosophique, qui, sans être e part, est partout, et qui, sans appartenir à aucun système doit régner non seulement sur toutes les sciences mais sur toutes les connaissances humaines. C'est ce qui fait que tout en fuyant les systèmes philosophiques, j'aime beaucoup les philosophes et me plais infiniment dans leur commerce. En effet, au point de vue scientifique, la philosophie représente l'aspiration éternelle de la raison humaine vers la connaissance de l'inconnu. Dès lors, les philosophes se tiennent toujours dans les questions en controverse et dans les régions élevées, limites supérieures des sciences. Par là, ils communiquent à la pense scientifique un mouvement qui la vivifie et l'ennoblit ; ils fortifient l'esprit en le développant, par une gymnastique intellectuelle générale, en même temps qu'ils le reportent sans cesse vers la solution inépuisable des grands problèmes ; ils entretiennent ainsi une soif de l'inconnu et le feu sacré de la recherche qui ne doivent jamais s'éteindre chez un savant. BERNARD


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1538 mots (soit 3 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet " BERNARD: Comme expérimentateur, j'évite les systèmes philosophiques " a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit