LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Faut-il maîtriser ses désirs? Accomplir tous ses désir est-ce une bonne rè ... >>


Partager

Le bonheur consiste-t-il à ne plus rien désirer ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Le bonheur consiste-t-il à ne plus rien désirer ?



Publié le : 11/1/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	Le bonheur consiste-t-il à ne plus rien désirer ?
Zoom

Le sujet lie désir et bonheur. Il faut s’interroger sur ce lien.

Le bonheur est une quête que vise tout être humain, on pourrait le définir comme un état de satisfaction complète. Cependant, sa définition reste très énigmatique, si bien que l’on peut penser, à l’instar de Kant, qu’il n’est qu’un idéal, inaccessible.

Désirer est une activité propre à l’homme. Elle est la conscience d’un manque que l’on souhaiterai combler. Le manque étant cause de souffrances, on pourrait être amené à penser que l’absence de désir serait absence de souffrance, et mènerait donc au bonheur.

Néanmoins, cela paraît tout de même insuffisant, voire impossible à obtenir, car tout désir appelle un autre désir, nous sommes toujours en manque.



Nous ne pouvons pas ne pas désirer car cela fait partie intégrante de notre nature d'être humain. "Tant qu'on désire on peut se passer d'être heureux ; on s'attend à le devenir : si le bonheur ne vient point, l'espoir se prolonge et le charme de l'illusion dure autant que la passion qui le cause." Rousseau, Julie ou la Nouvelle Héloise, 1761. à Le bonheur serait l'illusion de l'absence de désir. Or, une fois un désir comblé, en survient toujours un autre. Le bonheur en tant qu'absence de désir est une illusion, une attente et existe comme tel. "Le concept du bonheur est un concept si indéterminé, que, malgré le désir qu'a tout homme d'arriver à être heureux, personne ne peut jamais dire en termes précis et cohérents ce que véritablement il veut et il désire... Le bonheur est un idéal, non de la raison, mais de l'imagination." Kant, Fondements de la métaphysique des moeurs, deuxième section. à cet état de satisfaction complète qui distingue le bonheur du plaisir des sens parce qu'il est toujours accompagné de la certitude de durer semble si difficile à définir qu'on peut le considérer avec Kant comme un idéal de l'imagination plutôt que comme une fin susceptible d'être rationnellement recherchée.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 3714 mots (soit 6 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Le bonheur consiste-t-il à ne plus rien désirer ? " a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit