LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Le bon historien n'est il d'aucun temps ni d ... Le bonheur est dû a l'illusion ou au savoir ... >>


Partager

Le bonheur consiste-t-il à ne plus rien désirer ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Le bonheur consiste-t-il à ne plus rien désirer ?



Publié le : 13/4/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	Le bonheur consiste-t-il à ne plus rien désirer 	?
Zoom

  • bonheur:

  État de plénitude et de satisfaction durable, par oppo­sition au plaisir éphémère. La philosophie antique en fait le souverain bien, c'est-à-dire la fin suprême de la vie humaine, Indissociable de la vertu.

  Kant critiquera cette position et montrera que ce à quoi l'homme est destiné, ce n'est pas tant le bonheur que la moralité, qui seule le rend digne d'être heureux.



Le bonheur ne serait donc qu'une satisfaction momentanée d'un désir. Il manque à cette définition une notion essentielle à l'idée de bonheur : celle de durabilité. En effet, un bonheur éphémère ne saurait être un vrai bonheur, mais seulement une satisfaction.   Transition : Le problème de ces théories du bonheur comme absence de désir repose sur un dilemme : comment pouvons-nous ne plus désirer ?  

II ] Il est impossible de ne plus désirer, est-il impossible d'atteindre le bonheur ?  

Nous sommes constamment en état de désir car constamment en manque de quelque chose. Nous ne pouvons pas ne pas désirer car cela fait partie intégrante de notre nature d'être humain.   "Tant qu'on désire on peut se passer d'être heureux ; on s'attend à le devenir : si le bonheur ne vient point, l'espoir se prolonge et le charme de l'illusion dure autant que la passion qui le cause." Rousseau, Julie ou la Nouvelle Héloise, 1761. à Le bonheur serait l'illusion de l'absence de désir.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 3535 mots (soit 5 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Le bonheur consiste-t-il à ne plus rien désirer ?" a obtenu la note de :

7 / 10

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit