NoCopy.net

Le bonheur est-il la fin de toute action humaine ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Etes-vous d'accord avec la formule de Dostoïe ... Que faut-il penser de cette affirmation: "Nou ... >>


Partager

Le bonheur est-il la fin de toute action humaine ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Le bonheur est-il la fin de toute action humaine ?



Publié le : 5/2/2004 -Format: Document en format HTML protégé

Le bonheur est-il la fin de toute action humaine ?
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
Le bonheur est-il la fin de toute action humaine ?




Les hommes souhaiteraient être tout-puissants et pouvoir commettre n'importe quelle injustice pour satisfaire leurs désirs. Il vaut donc mieux, selon eux, commettre l'injustice que la subir. Cependant, comme subir l'injustice cause plus de dommage que la commettre de bien, les hommes se sont mis d'accord pour faire des lois en vue de leur commune conservation. Nous ne sommes donc justes, en vérité, que par peur du châtiment. Si nous pouvions être injustes en toute impunité, comme Gygès qui possède un anneau le rendant invisible, nous agirions comme lui : nous ne reculerions devant aucune infamie pour nous emparer du pouvoir, devenir tyran. Bref, nous serions injustes pour satisfaire nos désirs. Platon réfute inlassablement cette thèse, cette hypocrisie qui consiste à ne vouloir que l'apparence de la justice, l'impunité, pour pouvoir accomplir n'importe quelle injustice. Le nerf de l'argument consiste à montrer que, en réalité, « Commettre l'injustice est pire que la subir ». C'est par une ignorance du bien réel que les hommes souhaitent pouvoir être injustes. Parce que nous confondons le bien apparent (le plaisir, la satisfaction immédiate des désirs les plus déréglés) avec le bien réel, la santé de l'âme.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Le bonheur est-il la fin de toute action humaine ?
Corrigé de 4099 mots (soit 6 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Le bonheur est-il la fin de toute action humaine ? " a obtenu la note de : aucune note

Le bonheur est-il la fin de toute action humaine ?

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit