La Bonne Chanson, de Verlaine (Commentaire complet)

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Wanda de Alfred de VIGNY - Recueil : "Les Des ... Paul VERLAINE : Puisque l'aube grandit, puisq ... >>


Partager

La Bonne Chanson, de Verlaine (Commentaire complet)

Littérature

Aperçu du corrigé : La Bonne Chanson, de Verlaine (Commentaire complet)



Publié le : 15/2/2011 -Format: Document en format HTML protégé

La Bonne Chanson, de Verlaine (Commentaire complet)
Zoom

Localisation du passage :
 
 Ce poème clôt « La Bonne Chanson «, et il semble condenser tout ce que le recueil contient de bonheur radieux et d'espérance invincible.
 
 Impression d'ensemble :
 
 Ce poème est empreint d'une joie intense mais lucide, dont le poète analyse les effets, précise les nuances avec une délectation visible; sans qu'il soit possible d'établir une valeur symbolique constante, nous pouvons constater que le thème intérieur et le thème extérieur s'enlacent et se pénètrent. Ce poème ne décrit pas, mais donne l'impression du réel par le mouvement et la cadence.
 
 La composition :
 
 Aux effets du printemps de l'année, qui apparaissent dans les deux premières strophes, fait suite la confidence personnelle : le printemps spirituel resplendit dans le cœur de Verlaine, et la dernière strophe en consacre la pérennité.
 
  





L'hiver a cessé : la lumière est tiède Et danse, du sol au firmament clair Il faut que le cœur le plus triste cède A l'immense joie éparse dans l'air

Même ce Paris maussade et malade Semble faire accueil aux jeunes soleils Et, comme pour une immense accolade Tend les mille bras de ses toits vermeils

J'ai depuis un an le printemps dans l'âme Et le vert retour du doux floréal Ainsi qu'une flamme entoure une flamme Met de l'idéal sur mon idéal

Le ciel bleu prolonge, exhausse et couronne L'immuable azur où rit mon amour La saison est belle, et ma part est bonne Et tous mes espoirs ont enfin leur tour

Que vienne l'été, que viennent encore L'automne et l'hiver, et chaque saison Me sera charmante, 6 toi qui décore Cette fantaisie et cette raison !
 

La Bonne Chanson, de Verlaine.

L'Hiver a cessé.
  




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : La Bonne Chanson, de Verlaine (Commentaire complet) Corrigé de 1136 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "La Bonne Chanson, de Verlaine (Commentaire complet)" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

La Bonne Chanson, de Verlaine (Commentaire complet)

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit