NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Brauchitsch, Walther von « Les hommes de la société de masse vivent da ... >>


Partager

Brazza, Pierre, Paul, François, Camille, comte de Savorgnan

Biographie

Aperçu du corrigé : Brazza, Pierre, Paul, François, Camille, comte de Savorgnan



Publié le : 24/4/2012 -Format: Document en format HTML protégé

Brazza, Pierre, Paul, François, Camille, comte de Savorgnan
Zoom

Explorateur français né à bord d'un bateau, dans la baie de Rio, mort à Dakar (1852-1905). En août 1875, le Ministère de la marine autorise un jeune officier à reconnaître les bouches de l'Ogooué. Brazza, hier encore Italien, ne s'intéresse pas uniquement à l'hydrographie: il veut donner le Congo à la France. Au cours d'un voyage qui dure deux ans, il découvre également l'Alima et la Likona, deux affluents du grand fleuve africain. Il n'est pas seul à nourrir ce projet. Tandis qu'il remonte les affluents, l'expédition de Stanley progresse vers le Congo, pour le compte de Léopold II, roi des Belges. A Paris, cette entreprise inté-resse peu le ministère, qui souhaite la conquête du Niger, également convoité par l'expédition anglaise de Goldie. Brazza appareille vers le Niger. A Lisbonne, contrordre: «Faites voile vers le Congo. « En quatre mois Guillet-octobre 1880), Brazza remonte à nouveau l'Ogooué, fonde Franceville, signe deux traités avec le roi Makoko et, descendant du nord, établit une série de postes jusqu'au Stanley Pool — à l'emplacement actuel de Brazzaville. Il place 340000 km2 sous la protection française. Pendant douze ans (1886-1898) gouverneur de la nouvelle colonie, il fait poursuivre les explorations sans trop se préoccuper de l'administra-tion. Une violente campagne est engagée contre « Le Père des esclaves«, qui se retire. En 1905, il mène une enquête, dont les conclusions sont peu favorables aux colons et à son successeur. Son rapport parvient à Paris, sans lui, il était mort.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 2776 mots (soit 4 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Brazza, Pierre, Paul, François, Camille, comte de Savorgnan" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit