NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Quand une lecture vous élève l'esprit, et qu' ... La Bruyère a écrit dans la préface des Caract ... >>


Partager

La Bruyère a écrit en tête de ses Caractères: Tout est dit et l'on vient trop tard depuis plus de sept mille ans qu'il y a des hommes et qui pensent. Un de ses obscurs imitateurs répliquait, quelques années plus tard (1699) : Tout n'est pas dit, tout n'est pas fait; il reste beaucoup à approfondir dans les sciences, beaucoup à inventer dans les arts. Vous expliquerez comment ils peuvent avoir raison tous les deux, l'un pensant à la littérature qui finit, l'autre à celle qui commence.

Echange

Aperçu du corrigé : La Bruyère a écrit en tête de ses Caractères: Tout est dit et l'on vient trop tard depuis plus de sept mille ans qu'il y a des hommes et qui pensent. Un de ses obscurs imitateurs répliquait, quelques années plus tard (1699) : Tout n'est pas dit, tout n'est pas fait; il reste beaucoup à approfondir dans les sciences, beaucoup à inventer dans les arts. Vous expliquerez comment ils peuvent avoir raison tous les deux, l'un pensant à la littérature qui finit, l'autre à celle qui commence.



Publié le : 1/3/2011 -Format: Document en format HTML protégé

La Bruyère a écrit en tête de ses Caractères: Tout est dit et l'on vient trop tard depuis plus de sept mille ans qu'il y a des hommes et qui pensent. Un de ses obscurs imitateurs répliquait, quelques années plus tard (1699) : Tout n'est pas dit, tout n'est pas fait; il reste beaucoup à approfondir dans les sciences, beaucoup à inventer dans les arts. Vous expliquerez comment ils peuvent avoir raison tous les deux, l'un pensant à la littérature qui finit, l'autre à celle qui commence.
Zoom


 
 Explication : La Bruyère a le culte des Anciens ; or, il est incontestable qu'on trouve dans la littérature antique une connaissance du cœur humain qu'on ne peut guère dépasser. Remarquons cependant qu'en les imitant, les Classiques français ont apporté des nuances nouvelles. Les Modernes avaient raison de soutenir que les écrivains du siècle de Louis XIV ne le cédaient pas à ceux du siècle d'Auguste. Le XVIIIe siècle, avec la philosophie, et le XIXe avec le renouveau du lyrisme, de l'histoire, du roman, de la critique, ont prouvé qu'il restait «beaucoup à inventer dans les arts «. A plus forte raison dans les sciences, où les découvertes ne font qu'élargir la carrière de l'esprit humain.




Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Ressources Gratuites

Corrigé : Corrigé de 200 mots (soit 1 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "La Bruyère a écrit en tête de ses Caractères: Tout est dit et l'on vient trop tard depuis plus de sept mille ans qu'il y a des hommes et qui pensent. Un de ses obscurs imitateurs répliquait, quelques années plus tard (1699) : Tout n'est pas dit, tout n'est pas fait; il reste beaucoup à approfondir dans les sciences, beaucoup à inventer dans les arts. Vous expliquerez comment ils peuvent avoir raison tous les deux, l'un pensant à la littérature qui finit, l'autre à celle qui commence." a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit