LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< même temps que l'homme est libre. qu'hypothétique; l'action est commandée, non ... >>


Partager

Cela revient à dire que la volonté est autonome; elle peut se déterminer indépendamment de toute considération d'un objet désiré et en fonction de la simple forme de la loi.

Echange

Aperçu du corrigé : Cela revient à dire que la volonté est autonome; elle peut se déterminer indépendamment de toute considération d'un objet désiré et en fonction de la simple forme de la loi.



Publié le : 22/10/2012 -Format: Document en format HTML protégé

Cela revient à dire que la volonté est autonome; elle peut se déterminer indépendamment de toute considération d'un objet désiré et en fonction de la simple forme de la loi.
Zoom

Cela revient à dire que la volonté est autonome; elle peut se déterminer indépendamment de toute considération d'un objet désiré et en fonction de la simple forme de la loi.
41. L'autonomie de la volonté.
L'autonomie de la volonté est le principe unique de toutes les lois morales et des devoirs qui y sont conformes; au contraire toute hétéronomie du libre choix, non seulement n'est la base d'aucune obligation, mais elle est plutôt opposée au principe de l'obligation et à la moralité de la volonté. Le principe unique de la moralité consiste dans l'indépendance, à l'égard de toute matière de la loi (c'est-à-dire à l'égard d'un objet désiré) et en même temps aussi dans la détermination du libre choix par la simple forme législative universelle, dont une maxime doit être capable. Mais cette indépendance est la liberté au sens négatif, cette législation propre de la raison pure et, comme telle, pratique, est la liberté au sens positif. La loi morale n'exprime donc pas autre chose que l'autonomie de la raison pure pratique, c'est-à-dire de la liberté, et cette autonomie est elle-même la condition formelle de toutes les maximes, la seule par laquelle elles puissent s'accorder avec la loi pratique suprême. Si donc la matière du vouloir, qui ne peut être l'objet d'un désir lié avec la loi, intervient dans la loi pratique comme condition de la possibilité de cette loi, il en résulte une hétéronomie du libre choix, c'est-à-dire la dépendance à l'égard de la loi naturelle, de quelque impulsion ou de quelque penchant, et la volonté ne se donne plus elle-même la loi, mais seulement le précepte d'une obéissance raisonnable à une loi pathologique. Mais la maxime qui, dans ce cas, ne peut jamais contenir en soi la forme universellement législative, non seulement ne fonde de cette manière aucune obligation, mais elle est elle-même opposée au principe d'une raison pure pratique, et par conséquent aussi à l'intention morale, quand même l'action qui en résulte serait conforme à la loi.
(Critique de la raison pratique, p. 33.)
Mais pour qu'une volonté soit déterminée par la simple forme législative des maximes, il faut qu'elle soit indépendante des lois naturelles qui régissent les phénomènes, c'est-à-dire qu'elle soit libre : tu dois, donc tu peux (Cf. le texte 29).
42. La libe...


Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Ressources Gratuites

Pour pouvoir consulter gratuitement ce document et

TOUCHER DES DROITS D'AUTEUR

Vous disposez de documents dont vous êtes l'auteur ?

monnaie-euro-00008Publiez-les et gagnez 1 euro à chaque consultation.
Le site devoir-de-philosophie.com vous offre le meilleur taux de reversement dans la monétisation de vos devoirs et autres rapports de stage.
Le site accepte tous les documents dans toutes les matières (philosophie, littérature, droit, histoire-géographie, psychologie, etc.).

N'hésitez pas à nous envoyer vos documents.

, nous vous prions tout simplement de faire don d'un document pour le site en cliquant sur le boutton ci-dessous :




Le corrigé du sujet "Cela revient à dire que la volonté est autonome; elle peut se déterminer indépendamment de toute considération d'un objet désiré et en fonction de la simple forme de la loi." a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit