NoCopy.net

celtiques, langues - Langues et Linguistique.

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< caucasiennes, langues - Langues et Linguistiq ... chinois - Langues et Linguistique. >>

Consultation interdite

Plagiat détecté


Partager

celtiques, langues - Langues et Linguistique.

Divers

Aperçu du corrigé : celtiques, langues - Langues et Linguistique.



Publié le : 7/5/2013 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

celtiques, langues - Langues et Linguistique.
Zoom
celtiques, langues - Langues et Linguistique.
1

PRÉSENTATION

celtiques, langues, groupe de la famille des langues indo-européennes.
Les Celtes apparurent dans le sud de l'Europe centrale dès le Ve siècle av. J.-C. La famille des langues celtiques se divise en un groupe continental (aujourd'hui éteint) et un groupe insulaire, à son tour réparti en deux branches : le britonnique, qui
comprend le breton, le cornique et le gallois ; puis le gaélique, composé de l'irlandais, du gaélique écossais (ou erse) et du mannois. Jusqu'au Ve siècle, les langues celtiques continentales, dont le gaulois, étaient parlées en Europe occidentale (Gaule,
Hispanie, nord de l'Italie), mais leur importance déclina sous l'influence du latin, et l'on ne sait que peu de choses à leur sujet. Seuls les groupes britonnique et gaélique ont survécu, et uniquement dans les îles Britanniques, en Bretagne, ainsi que
dans quelques communautés nord- ou sud-américaines.
La différence la plus notable entre les langues celtiques et les autres langues indo-européennes est la perte du son p. Ainsi, un mot latin, grec ou sanskrit comprenant un p le perdra dans une langue celtique (par exemple, le latin porcus devient orc en
gaélique). Les groupes gaélique et britonnique se distinguent en ceci que le gaélique a préservé l'élément vélaire du son labio-vélaire indo-européen *kw, alors que le britonnique rend ce son par p. Ainsi, l'irlandais c?ig, « cinq «, devient pump en
gallois.
Les règles phonétiques du groupe celtique sont extrêmement complexes, et l'orthographe ne correspond fréquemment pas à la prononciation. Les consonnes initiales changent en fonction du son final du mot précédent. Par exemple, en irlandais,
« sang « se dit fuil, mais « notre sang « se dira ar bhfui...


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : celtiques, langues - Langues et Linguistique. Corrigé de 1367 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "celtiques, langues - Langues et Linguistique." a obtenu la note de : aucune note

celtiques, langues - Langues et Linguistique.

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit