NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< La certitude d'etre mortel est-elle un obsta ... La certitude peut elle-être un critère de vé ... >>


Partager

La certitude est-elle le signe d'une pensée morte ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : La certitude est-elle le signe d'une pensée morte ?



Publié le : 21/9/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	La certitude est-elle le signe d'une pensée morte  	?
Zoom

Il n'y aurait jamais eu de progrès de la pensée si, au confort de la certitude, ne s'était opposée, la vitalité du doute. Toute l'histoire des idées repose sur les épaules de héros qui ont remis en cause ce que l'on tenait pour certain. Mais, si la certitude n'existait pas, la pensée n'aurait aucun moyen et aucune raison de progresser. Même celui qui doute de tout est certain qu'il doute de tout. S'il ne l'était pas, il se contredirait lui-même.



(« Discours de la méthode », 3ième partie). Ce qu'on appelle métaphysique est justement la discipline qui recherche les fondements du savoir & des choses, qui tente de trouver « les premiers principes & les premières causes ». Descartes, dans ce temps d'incertitude et de soupçon généralisé, cherche la vérité, quelque chose dot on ne puisse en aucun cas douter, qui résiste à l'examen le plus impitoyable. Cherchant quelque chose d'absolument certain, il va commencer par rejeter comme faux tout ce qui peut paraître douteux. « Parce qu'alors je désirais vaquer seulement à la recherche de la vérité, je pensais qu'il fallait [...] que je rejetasse comme absolument faux tout ce en quoi je pourrais imaginer le moindre doute, afin de voir s'il ne resterait point après cela quelque chose [...] qui fut entièrement indubitable. » Le doute de Descartes est provisoire et a pour but de trouver une certitude entière & irrécusable. Or il est sûr que les sens nous trompent parfois. Les illusions d'optique en témoignent assez.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 5057 mots (soit 7 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " La certitude est-elle le signe d'une pensée morte ?" a obtenu la note de :

5.1 / 10

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit