LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Hatteras, sans tenir compte des fatigues de l ... très violent brassait devant lui une mitraill ... >>


Partager

Chapitre 3 LE DOCTEUR CLAWBONNY Richard Shandon était un bon marin ; il avait longtemps commandé les baleiniers dans les mers arctiques, avec une réputation solidement établie dans tout le Lancastre.

Anthologie

Aperçu du corrigé : Chapitre 3 LE DOCTEUR CLAWBONNY Richard Shandon était un bon marin ; il avait longtemps commandé les baleiniers dans les mers arctiques, avec une réputation solidement établie dans tout le Lancastre.



Publié le : 31/10/2013 -Format: Document en format HTML protégé

Chapitre 3

LE DOCTEUR CLAWBONNY

Richard Shandon était un bon marin ; il avait longtemps commandé les baleiniers dans les mers
arctiques, avec une réputation solidement établie dans tout le Lancastre.
Zoom

Chapitre 3

LE DOCTEUR CLAWBONNY

Richard Shandon était un bon marin ; il avait longtemps commandé les baleiniers dans les mers
arctiques, avec une réputation solidement établie dans tout le Lancastre. Une pareille lettre
pouvait à bon droit l'étonner ; il s'étonna donc, mais avec le sang-froid d'un homme qui en a vu
d'autres.
Il se trouvait d'ailleurs dans les conditions voulues ; pas de femme, pas d'enfant, pas de parents
: un homme libre s'il en fut. Donc, n'ayant personne à consulter, il se rendit tout droit chez MM.
Marcuart & Co, banquiers.
« Si l'argent est là, se dit-il, le reste va tout seul. «
II fut reçu dans la maison de banque avec les égards dus à un homme que seize mille livres
attendent tranquillement dans une caisse ; ce point vérifié, Shandon se fit donner une feuille de
papier blanc, et de sa grosse écriture de marin il envoya son acceptation à l'adresse indiquée.
Le jour même, il se mit en rapport avec les constructeurs de Birkenhead, et vingt-quatre heures
après, la quille du Forward s'allongeait déjà sur les tins du chantier.
Richard Shandon était un garçon d'une quarantaine d'années, robuste, énergique et brave,
trois qualités pour un marin, car elles donnent la confiance, la vigueur et le sang-froid. On lui
reconnaissait un caractère jaloux et difficile ; aussi ne fut-il jamais aimé de ses matelots, mais
craint. Cette réputation n'allait pas, d'ailleurs, jusqu'à rendre laborieuse la composition de son
équipage, car on le savait habile à se tirer d'affaire.
Shandon craignait que le côté mystérieux de l'entreprise fût de nature à gêner ses
mouvements. « Aussi, se dit-il, le mieux est de ne rien ébruiter ; il y aurait de ces chiens de mer
qui voudraient connaître le parce que et le pourquoi de l'affaire, et comme je ne sais rien, je
serais fort empêché de leur répondre. Ce K.Z. est à coup sûr un drôle de particulier ; mais au
bout du compte, il me connaît, il compte sur moi : cela suffit. Quant à son navire, il sera
joliment tourné, et je ne m'appelle pas Richard Shandon, s'il n'est pas destiné à fréquenter la
mer glaciale. Mais gardons cela pour moi et mes officiers. «
Sur ce, Shandon s'occupa de recruter son équipage, en se tenant dans les conditions de famille
et de santé exigées par le capitaine.
Il connaissait un brave garçon très dévoué, bon marin, du nom de James Wall. Ce Wall pouvait
avoir trente ans, et n'en était pas à son premier voyage dans les mers du Nord. Shandon lui
proposa la place de troisième officier, et James Wall accepta les yeux fermés ; il ne demandait
qu'à naviguer, et il aimait beaucoup son état. Shandon lui conta l'affaire en détail, ainsi qu'à un
certain Johnson, dont il fit son maître d'équipage.
- Au petit bonheur, répondit James Wall ; autant cela qu'autre chose. Si c'est pour chercher le
passage du Nord-Ouest, il y en a qui en reviennent.
- Pas toujours, répondit maître Johnson ; mais enfin ce n'est pas une raison pour n'y point aller.
- D'ailleurs, si nous ne nous trompons pas dans nos conjectures, reprit Shandon, il faut avouer
que ce voyage s'entreprend dans de bonnes conditions. Ce sera un fin navire, ce Forward, et,
muni d'une bonne machine, il pourra aller loin. Dix-huit hommes d'équipage, c'est tout ce qu'il
nous faut.
- Dix-huit hommes, répliqua maître Johnson, autant que l'Américain Kane en avait à bord,
quand il a fait sa fameuse pointe vers le pôle.
- C'est toujours singulier, reprit Wall, qu'un particulier tente encore de traverser la mer du
détroit de Davis au détroit de Behring. Les expéditions envoyées à la recherche de l'amiral
Franklin ont déjà coûté plus de sept cent soixante mille livres[11] à l'Angleterre, sans produire
aucun résultat pratique ! Qui diable peut encore risquer sa fortune dans une entreprise
pareille ?
- D'abord, James, répondit Shandon, nous raisonnons sur une simple hypothèse. Irons-nous

véritablement dans les mers boréales ou australes, je l'ignore, il s'agit peut-être de quelque
nouvelle découverte à tenter. Au surplus, il doit se présenter un jour ou l'autre un certain
docteur Clawbonny, qui en saura sans ...


Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Pour pouvoir consulter gratuitement ce document et

TOUCHER DES DROITS D'AUTEUR

Vous disposez de documents dont vous êtes l'auteur ?

monnaie-euro-00008Publiez-les et gagnez 1 euro à chaque consultation.
Le site devoir-de-philosophie.com vous offre le meilleur taux de reversement dans la monétisation de vos devoirs et autres rapports de stage.
Le site accepte tous les documents dans toutes les matières (philosophie, littérature, droit, histoire-géographie, psychologie, etc.).

N'hésitez pas à nous envoyer vos documents.

, nous vous prions tout simplement de faire don d'un document pour le site en cliquant sur le boutton ci-dessous :




Le corrigé du sujet "Chapitre 3 LE DOCTEUR CLAWBONNY Richard Shandon était un bon marin ; il avait longtemps commandé les baleiniers dans les mers arctiques, avec une réputation solidement établie dans tout le Lancastre." a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit