LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Pour savoir, faut il renoncer à croire ? L'idée d'inconscient exclut-elle l'idée de l ... >>


Partager

le châtiment peut il ne rien devoir au désir de se venger ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : le châtiment peut il ne rien devoir au désir de se venger ?



Publié le : 1/3/2005 -Format: Document en format FLASH protégé

	le châtiment peut il ne rien devoir au désir de se venger ?
Zoom

 

Lorsqu’aujourd’hui nous pensons à la justice dans un pays, nous pensons à la punition des crimes, afin de permettre aux personnes blessées de trouver une compensation. De ce fait, nous associons toujours le châtiment au désir que nous pouvons avoir de nous venger. Pourtant, la justice n’est pas une vengeance. Aussi, pouvons-nous penser que le châtiment rendu soit indépendant de tout désir de se venger ? Car n’apparaît-il pas premièrement que toute peine prononcée ne le soit qu’en vertu d’une légitime vengeance ? Mais la justice d’un pays, si elle est celle des hommes ne l’est pas que d’un seul : aussi, ne doit-on pas tenter de comprendre en quoi un châtiment se différencie d’un désir de vengeance ? Enfin, comment comprendre, en faits et en droits, la différence entre châtier et venger ?

 



Le châtiment connaît donc une autre voix que la simple satisfaction de ce désir. ·         Nous aurons aussi comme devoir de ne pas rentrer dans une polémique liée aux châtiments, telles celles que nous pouvons voir lors des procès retentissants, durant lesquels la réaction de la foule démontrer l'attente d'une vengeance par al loi. ·         Au contraire, nous pourrons prendre ceci en considération afin de mieux comprendre comment et pourquoi le châtiment ne peut et ne doit rien devoir au désir de vengeance.   Problématisation. Lorsqu'aujourd'hui nous pensons à la justice dans un pays, nous pensons à la punition des crimes, afin de permettre aux personnes blessées de trouver une compensation. De ce fait, nous associons toujours le châtiment au désir que nous pouvons avoir de nous venger. Pourtant, la justice n'est pas une vengeance. Aussi, pouvons-nous penser que le châtiment rendu soit indépendant de tout désir de se venger ? Car n'apparaît-il pas premièrement que toute peine prononcée ne le soit qu'en vertu d'une légitime vengeance ? Mais la justice d'un pays, si elle est celle des hommes ne l'est pas que d'un seul : aussi, ne doit-on pas tenter de comprendre en quoi un châtiment se différencie d'un désir de vengeance ?


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1329 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " le châtiment peut il ne rien devoir au désir de se venger ? " a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit