LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Cadavre de plâtre à Pompéi Un moment fort de ... COLLE PHILO: Le rationalisme >>


Partager

Claude BERNARD et la technique: « Mais ces théories n'étant pas la vérité immuables, il faut toujours être prêt à les abandonner, […] dès qu'elles ne nous représentent plus la réalité. »

Philosophie

Aperçu du corrigé : Claude BERNARD et la technique: « Mais ces théories n'étant pas la vérité immuables, il faut toujours être prêt à les abandonner, […] dès qu'elles ne nous représentent plus la réalité. »



Publié le : 22/8/2012 -Format: Document en format HTML protégé

Claude BERNARD et la technique: « Mais ces théories n'étant pas la vérité immuables, il faut toujours être prêt à les abandonner, […] dès qu'elles ne nous représentent plus la réalité. »
Zoom

Quoi qu'il en soit, il semble que Claude Bernard présente une vue quelque peu archaïque de la science. La naissance de la mécanique quantique, l'étude du mouvement des atomes, la notion de réalité naturelle comme unique critère de validation des sciences a perdu beaucoup de crédit. Depuis que l'objet scientifique n'est plus observable par l'œil humain, depuis qu'il est davantage un objet de part en part construit par la théorie, c'est plutôt du côté de la cohérence logique d'une science que l'on se tourne pour l'apprécier. Comme l'a montré Bachelard, les théories scientifiques sont devenues elles-mêmes des instruments pour construire des objets et d'autres théories. Nous perdons ainsi de vue le critère classique d'adéquation à la réalité naturelle. Il paraît donc difficile de souscrire pleinement à la conclusion de Claude Bernard, selon laquelle « En un mot, il faut modifier la théorie pour l'adapter à la nature et non la nature pour l'adapter à la théorie «. Les avancées technologiques et scientifiques actuelles peuvent tout à fait contredire et conduire à réformer cette vérité énoncée par l'épistémologue et scientifique de renom. Nous sommes donc en droit, conformément à la compréhension de la pensée de Bernard, de considérer cette proposition comme partielle et provisoire, vraie au moment où elle a été énoncée, donc «fausse absolument parlant «. Certes, il est évident qu'une théorie qui se moquerait de toute implication pratique risquerait de conduire à l'erreur certainement. Mais une théorie peut légitimement avoir pour but de modifier la nature, même si ce but exige une connaissance vraie de la nature, celle-ci peut parfois passer par des détours théoriques, éloignés de la réalité naturelle, et dont il faut accepter le principe.)




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1853 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Claude BERNARD et la technique: « Mais ces théories n'étant pas la vérité immuables, il faut toujours être prêt à les abandonner, […] dès qu'elles ne nous représentent plus la réalité. »" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit