NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Peut-on parler d'homme sans culture? Quelle relation y a-t-il entre le savoir et ... >>


Partager

Comment se fait il qu'en dépit du temps je demeure le même

Philosophie

Aperçu du corrigé : Comment se fait il qu'en dépit du temps je demeure le même



Publié le : 19/2/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	Comment se fait il qu'en dépit du temps je demeure le même
Zoom

  • Bien lire le sujet: la question ne porte pas sur le fait de savoir si je change ou si je reste le même avec le temps, mais en quoi, en quel sens on peut penser que je demeure identique à moi-même: qu'est-ce qui demeure le même en moi? qui est le je dont on affirme qu'il demeure le même malgré le temps? Il faudra réfléchir aux différents sens que peut prendre le je.

 

  • Un point de départ à discuter : il est possible de partir de l'expérience des changements qui m'arrivent dans le cours du temps pour tenter de déterminer ce qui en moi est permanent.

 

  • Recherche du problème: la difficulté consiste à lier l'identité du sujet au temps qui s'écoule. Le temps est d'abord ce qui me fait changer et semble ne laisser que peu de place à une identité, mais aussi ce sur le fond de quoi une identité du sujet est possible (je dis que je demeure le même parce qu'il y a en moi des choses qui changent) : le temps est en ce sens l'élément dans lequel apparaît mon identité et peut-être la condition de cette dernière.

 



Comme être pensant, je possède des qualités qui permettent elles aussi de me caractériser, et par lesquelles je me caractérise moi-même. La mémoire tient ici une place privilégiée: c'est par elle que se constitue le sentiment de mon identité, qui fait que je ne suis pas à tout instant plongé dans l'extériorité, que je ne peux me retrouver ou me ressaisir moi-même. Mon identité empirique se construit ainsi contre le temps, par ma double identité physique et psychologique.

[II. Le sujet de la connaissance.]

[1. Critique de la permanence du moi empirique.]

Cette permanence du sujet empirique reste cependant contingente, et donc sujette à caution. Le moi ainsi défini reste en effet celui de la simple existence naturelle, et son identité est soumise aux lois de la nature et à la multiplicité des causes naturelles qui peuvent la remettre en cause. C'est ce que Pascal décrit dans les Pensées....




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 4263 mots (soit 6 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet " Comment se fait il qu'en dépit du temps je demeure le même " a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit