LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Y a-t-il une différence entre penser et avoi ... La liberté commence-t-elle quand le travail ... >>


Partager

Comment savons-nous que nous communiquons avec un être humain ?

Echange

Aperçu du corrigé : Comment savons-nous que nous communiquons avec un être humain ?



Publié le : 28/2/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	Comment savons-nous que nous communiquons avec un être humain ?
Zoom

Ce sujet invite à dégager la spécificité de la communication humaine, c ' est-à-dire de la parole échangée. Qu'est-ce que parler à quelqu'un ? Parler à un animal, dialoguer avec une machine perfectionnée, cela a-t-il un sens ? Non. Parler avec un être humain, c'est avoir un interlocuteur véritable. Quand nous parlons, notre interlocuteur réagit à nos paroles nous écoute, et cela se voit. Nous modifions notre discours en fonction de ce que nous observons chez l'interlocuteur (pour veiller à ce qu'il interprète bien.) L'interlocuteur répond. Et répondre, ce n'est pas seulement réagir. Certes, un chien peut aboyer quand on lui parle, un ordinateur peut nous apporter un renseignement quand nous l'interrogeons, l'un et l'autre ne répondent pas : il réagissent à un signal. Seul un être humain est capable de faire une réponse imprévue, et de nous répondre, quoi que nous disions : Descartes, Discours de la Méthode, 5 fin:
"On peut bien concevoir qu'une machine soit tellement faite qu'elle profère des paroles (...) mais non qu'elle les arrange diversement, pour répondre au sens de tout ce qui se dira en sa présence."
Le problème de la compréhension dépasse celui du langage, véhicule de la communication. Il faut se ressembler pour se comprendre, avoir une condition commune. C'est la présence en l'autre de la raison qui nous permet de savoir que nous communiquons avec un être humain.




Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Ressources Gratuites

Corrigé : Corrigé de 3862 mots (soit 6 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Comment savons-nous que nous communiquons avec un être humain ? " a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit