NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Analyse de La Victoire De Guernica de Paul El ... En quoi le personnage romanesque donne-t-il u ... >>


Partager

Commentaire d'un extrait du chapitre XX du Notaire du Havre (1933) de Georges Duhamel (de ''L'acte de décès d'Aurélie'' à ''il faut qu'elle dorme un peu'')

Littérature

Aperçu du corrigé : Commentaire d'un extrait du chapitre XX du Notaire du Havre (1933) de Georges Duhamel (de ''L'acte de décès d'Aurélie'' à ''il faut qu'elle dorme un peu'')



Publié le : 29/6/2012 -Format: Document en format HTML protégé

Commentaire d'un extrait du chapitre XX du Notaire du Havre (1933) de Georges Duhamel (de ''L'acte de décès d'Aurélie'' à ''il faut qu'elle dorme un peu'')
Zoom

Cependant, Raymond Pasquier semble dévoiler son vrai visage, bien différent  du père de famille décrit au début du roman : à la fois père et sixième enfant de la  famille. En effet, l’ordre lancé par sa femme, « Parle plus bas. «, fait suite à son « c’est  fini ! « de soulagement. Il s’agit d’un homme à la fois naïf et spontané qui se fait ici  rabrouer à la manière de Joseph au début du roman : « un homme de coeur ne parle pas  d’héritage devant un cercueil «, p. 33. Son manque de réalisme et de pragmatisme est  souligné par son ignorance : « […] cela fait treize mille deux cent francs que nous aurons  devant nous « ; l’expression montre assez comment son illusion sur l’héritage  l’empêche de réaliser la gravité de la situation. La proposition « que nous aurons devant  nous « indique qu’il préfère se réjouir même devant l’évidence d’un verdict  catastrophique pour le foyer.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1878 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Commentaire d'un extrait du chapitre XX du Notaire du Havre (1933) de Georges Duhamel (de ''L'acte de décès d'Aurélie'' à ''il faut qu'elle dorme un peu'')" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit