NoCopy.net

COMMENTAIRE TARTUFFE, SCENE 6, ACTE III

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Cuba LA MORT D'ADAM de Piero della Francesca >>


Partager

COMMENTAIRE TARTUFFE, SCENE 6, ACTE III

Echange

Aperçu du corrigé : COMMENTAIRE TARTUFFE, SCENE 6, ACTE III



Document transmis par : blackiss


Publié le : 29/6/2011 -Format: Document en format HTML protégé

COMMENTAIRE TARTUFFE, SCENE 6, ACTE III
Zoom


 

Molière est l’auteur de l’œuvre Tartuffe ou L’Imposteur dont est issu l’extrait que nous commentons. Né Jean-Baptiste Poquelin, Molière est un dramaturge et acteur de théâtre français du XVIIème siècle. Il présenta la pièce de théâtre Tartuffe ou L’Imposteur en 1664 au roi Louis XIV qui l’apprécia. Mais, sous l’influence de la Compagnie du Saint-Sacrement, la pièce fut interdite. En effet, en écrivant cette pièce, Molière s’attaque à une partie des dévots de son époque. Le personnage principal, Tartuffe, est un hypocrite et un faux dévot qui prend plaisir à tromper son monde. Dans cet extrait, Orgon, grand bourgeois ayant une grande affection pour Tartuffe, vient d’entendre de la bouche de Damis, son fils, que le faux dévot a tenté de séduire sa femme, Elmire, qui a elle-même confirmé. Alors que tout l’accuse, nous verrons comment Tartuffe arrive à manipuler Orgon,  avant de s’intéresser aux procédés utilisés par Molière pour traduire l’hypocrisie, la naïveté et la religion.

 

 

Cet extrait est caractérisé par un net déséquilibre dans la répartition des répliques puisque, celles de Tartuffe s’étalent à deux reprises sur plus de dix vers, tandis que celles de Damis sont brèves ou tronquées. Cette différence fait apparaître un besoin de justification de la part de Tartuffe, démontrant ainsi un sentiment de culpabilité.

Toutefois, Orgon reste aveuglé. Tartuffe ne nie pas les accusations de Damis à son encontre, mais s’accuse au contraire de tous les péchés imaginables. Tartuffe s’accuse de plus grands méfaits que ceux qu’il a commis. Nous notons ainsi une gradation (de « méchant « v. 1074, il devient « le plus grand des scélérats « v. 1076, de « perfide « v. 1101, il devient « homicide « v. 1102) et une exagération (utilisation du superlatif « le plus « v. 1076, répétition du terme « crimes « v. 1078 et 1106) du personnage au fur et à mesure de l’extrait. De surcroît, durant sa première réplique, Tartuffe se sert d’une accumulation de termes péjoratifs (« souillures «, « crimes «, « ordures «, …) pour parler de son crime sans jamais le nommer. Ces procédés ont pour dessein  d’inspirer de la pitié à Orgon. Tartuffe tente d’exagérer sa faute et de ternir volontairement son image aux yeux de ce dernier. Cette extrême opposition entre les paroles de Tartuffe et les sentiments du grand bourgeois font penser à celui-ci qu’il s’agit d’une situation irréel. Orgon ne décèle dans ce mea culpa excessif qu’une preuve de plus de l’admirable humilité de son « f...



Signaler un abus

administration
Echange gratuit

Ressources Gratuites

Pour pouvoir consulter gratuitement ce document et

TOUCHER DES DROITS D'AUTEUR

Vous disposez de documents dont vous êtes l'auteur ?

monnaie-euro-00008Publiez-les et gagnez 1 euro à chaque consultation.
Le site devoir-de-philosophie.com vous offre le meilleur taux de reversement dans la monétisation de vos devoirs et autres rapports de stage.
Le site accepte tous les documents dans toutes les matières (philosophie, littérature, droit, histoire-géographie, psychologie, etc.).

N'hésitez pas à nous envoyer vos documents.

, nous vous prions tout simplement de faire don d'un document pour le site en cliquant sur le boutton ci-dessous :




Le corrigé du sujet "COMMENTAIRE TARTUFFE, SCENE 6, ACTE III" a obtenu la note de : aucune note

COMMENTAIRE TARTUFFE, SCENE 6, ACTE III

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit