LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< COURNOT: Science et connaissance COMTE: Toute science a pour but la prévoyanc ... >>


Partager

Comte - Définition de la science.

Philosophie

Aperçu du corrigé : Comte - Définition de la science.



Publié le : 27/2/2008 -Format: Document en format HTML protégé

	Comte - Définition de la science.
Zoom

1. Comte donne une définition de la science : elle consiste fondamentalement dans la connaissance des lois qui régissent les phénomènes. — Il fait une observation importante, liée à cette définition : la fin de la science (sa caractéristique) c'est (par application des lois) de prévoir les phénomènes. C'est là son utilité.
 
 2. Il en tire une conséquence : les faits (les observations), les phénomènes eux-mêmes ne sont que des matériaux de la science (ce à partir de quoi on dégage les lois).
 
 ■ La connaissance consistant dans la simple accumulation d'observations, de faits, n'est donc pas une science mais une « vaine érudition « (puisqu'elle ne peut prédire, donc être utile).
 
 ■ La capacité de prédiction permet de distinguer la science de la « vaine érudition «, puisque cette capacité se fonde sur la connaissance des lois.
 



C'est dans les lois des phénomènes que consiste réellement la science, à laquelle les faits proprement dits, quelque exacts et nombreux qu'ils puissent être, ne fournissent jamais que d'indispensables matériaux. Or, en considérant la destination constante de ces lois, on peut dire sans aucune exagération, que la véritable science, bien loin d'être formée de simples observations, tend toujours à dispenser, autant que possible, de l'exploration directe, en y substituant cette prévision rationnelle, qui constitue, à tous égards, le principal caractère de l'esprit positif, comme l'ensemble des études astronomiques nous le fera clairement sentir. Une telle prévision, suite nécessaire des relations constantes découvertes entre les phénomènes, ne permettra jamais de confondre la science réelle avec cette vaine érudition qui accumule machinalement des faits sans aspirer à les déduire les uns des autres. Ce grand attribut de toutes nos saines spéculations n'importe pas moins à leur utilité effective qu'à leur propre dignité ; car, l'exploration directe des phénomènes accomplis ne pourrait suffire à nous permettre d'en modifier l'accomplissement, si elle ne nous conduisait pas à le prévoir convenablement. Auguste COMTE.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1951 mots (soit 3 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet " Comte - Définition de la science. " a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit