NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< La connaissance a-t-elle besoin du temps ? La connaissance commune est-elle pour la con ... >>


Partager

La connaissance commune est-elle une véritable connaissance ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : La connaissance commune est-elle une véritable connaissance ?



Publié le : 21/9/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	La connaissance commune est-elle une véritable connaissance  	?
Zoom

Chercher à savoir si la connaissance commune est une « véritable « connaissance n’est pas exactement la même chose que se demander si cette connaissance est « vraie «, c’est-à-dire si elle est en adéquation avec la réalité, conforme à l’ordre des choses. L’adjectif « véritable « renvoie moins à la distinction entre vrai et faux qu’à la recherche de critères, qui permettent de reconnaître une connaissance véritable, de la distinguer d’une autre qui ne serait qu’un semblant de connaissance, une opinion non prouvée, un préjugé. En d’autres termes, sera dite véritable une connaissance qui satisfait un certain nombre de critères : exigences de méthode, d’objectivité, d’universalité, etc.

La connaissance commune semble avoir pour caractéristique d’être « communément admise «, cad partagée par un ensemble de gens qui ne la remettent pas ou plus en question. Une telle connaissance paraît sûre et véritable car justement elle est soutenue par une communauté de personnes. Il semble qu’elle ne dépende pas de la subjectivité, toujours particulière, d’un seul individu, et donc qu’elle soit « objective « (cad conforme à l’objet qu’elle appréhende).

Mais est-il suffisant, pour une connaissance, d’être commune pour être objective ? Est-ce parce que tout le monde l’admet qu’elle nous permet véritablement de « connaître «, c’est-à-dire de décrire, définir, analyser et maîtriser son objet ? En outre, la connaissance commune, étant admise, est de ce fait acquise de manière purement passive (par ouï-dire, par exemple) : or une connaissance, pour être véritable, ne doit-elle pas être activement construite, prouvée, vérifiée ou du moins vérifiable ?

Le problème est donc le suivant : La connaissance commune se présente comme étant admise de manière immédiate et passive, sans être mise en doute. C’est précisément cette absence de doute qu’il faut interroger : la connaissance commune peut-elle satisfaire aux exigences d’objectivité et de vérifiabilité de toute véritable connaissance ?

 




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 3720 mots (soit 6 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet " La connaissance commune est-elle une véritable connaissance ?" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit