LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< La relativité de la connaissance : qu'entende ... Que pensez-vous de cette réflexion de Fénelon ... >>


Partager

La connaissance de soi est-elle le fondement à la fois nécessaire et suffisant de toute morale ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : La connaissance de soi est-elle le fondement à la fois nécessaire et suffisant de toute morale ?



Publié le : 23/3/2004 -Format: Document en format HTML protégé

La connaissance de soi est-elle le fondement à la fois nécessaire et suffisant de toute morale ?
x

Veuillez selectionner une image pour le sujet :
La connaissance de soi est-elle le fondement à la fois nécessaire et suffisant de toute morale ?




La connaissance de soi est-elle le fondement à la fois nécessaire et suffisant de toute morale ? Par connaissance de soi, il ne faut pas entendre ici la conscience des traits caractéristiques par lesquels on se distingue des autres : cette connaissance, indispensable pour se diriger dans la vie, ne peut guère servir à fonder la morale. Il n'en est pas de même des caractères essentiels qui font de nous des hommes : la raison et la liberté.1° Il est nécessaire de se savoir raisonnable et libre pour fonder une morale véritable, une morale du devoir : ceux qui ne reconnaissent pas à l'homme ces prérogatives peuvent établir un code de recettes pour parvenir au bonheur le plus grand possible; ils ne fondent pas une véritable morale. 2° Nécessaire, cette connaissance est-elle suffisante pour fonder la morale ? Suffit-il de connaître ce que nous sommes pour déterminer ce que nous devons être P On peut répondre : a) d'après notre nature, nous pouvons nous faire une certaine notion de l'idéal humain; b) mais il paraît bien difficile de fonder le devoir de tendre à cet idéal si nous ne voyons pas dans la raison qui nous l'indique une participation de l'Être absolu. Thème 494Connais-toi toi même  Il ne s'agit pas pour Socrate de se livrer à une investigation psychologique, mais d'acquérir la science des valeurs que l'homme porte en lui. Cette science importe essentiellement - bien avant de connaître la nature ou les dieux. Comment conduire sa vie pour être heureux ; voilà la question qui hante tous les hommes. L'opinion, confortée en cela par les sophistes, identifie le bonheur à la jouissance, au pouvoir, à la fortune, à la beauté.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 540 mots (soit 1 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "La connaissance de soi est-elle le fondement à la fois nécessaire et suffisant de toute morale ?" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit