LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< La vérité a-t-elle une histoire ? Peut-on résister à la vérité? >>


Partager

La conscience ne s'exprime-t-elle que dans la négation ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : La conscience ne s'exprime-t-elle que dans la négation ?



Publié le : 12/9/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	La conscience ne s'exprime-t-elle que dans la négation ?
Zoom

La conscience se définit comme la connaissance qu'a l'Homme de ses pensées, de ses sentiments et de ses actes. Or, d'après Descartes, la conscience serait substance, elle serait alors immortelle et n'aurait besoin de rien d'autre pour exister. Cependant, nous préfèrerons l'idée que la conscience doit forcément s'appuyer sur quelque chose pour exister, puisque nous nous imaginons mal penser simplement à la conscience en tant que telle. Encore faudrait-il distinguer la conscience spontanée de la conscience réfléchie. Quoiqu'il en soit, cette question de savoir si la conscience ne s'exprime que dans la négation, soit dans le fait de nier, de refuser voire même dans l'opposition, nous entraine dans une une série d'interrogations, telles que "pourrait-on trouver une conscience dans le refus?", ou encore, "est-ce qu'accepter signifie en avoir conscience?", permettant ainsi l'approfondissement de notre sujet et donc une probable réflexion.



La bonne conscience est le plus souvent mise en doute et identifiée à la mauvaise foi. L'individu s'efforçant de croire à l'harmonie entre ses actions et ce que lui dicte sa conscience. Le soupçon pesant sur la bonne conscience suffit-il à exclure la possibilité d'un rapport harmonieux entre l'homme et sa conscience ? Le premier sens de la conscience s'oppose à la réduction de l'exercice de la conscience à la négation. Il faut donc confronter les différents sens de la conscience et de la négation afin de pouvoir décider de la nature de la relation de l'homme à sa conscience.  

Première partie : Le rapport de l'homme à sa conscience est le plus souvent un rapport d'opposition.

  • 1.1  La conscience est ressentie comme une menace. « Tout homme a une conscience et se trouve observé, menacé, de manière générale tenu en respect (respect lié à la crainte) par un juge intérieur et cette puissance qui veille en lui sur les lois n'est pas quelque chose de forgé (arbitrairement) par lui-même, mais elle est inhérente à son être. Elle le suit comme son ombre quand il pense lui échapper.



Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 4804 mots (soit 7 pages) directement accessible
» VOIR LE DETAIL

Le corrigé du sujet " La conscience ne s'exprime-t-elle que dans la négation ? " a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit