NoCopy.net

La conscience et la mort

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Exister dans le temps Qu'est-ce qu'un souvenir ? >>


Partager

La conscience et la mort

Philosophie

Aperçu du corrigé : La conscience et la mort



Publié le : 13/1/2004 -Format: Document en format HTML protégé

La conscience et la mort
Zoom

Le sujet paraît, de prime abord, philosophiquement redoutable. En effet, que dire sur la conscience elle-même puisque elle semble être, par définition, le fondement évident et silencieux de notre réflexion ainsi que de notre agir. Si le sens commun définit la conscience (du double latin cum qui signifie « avec » et scire, « savoir, connaître ») comme la connaissance de soi, de son existence et de tous ses états, il peine à se la représenter clairement. Comment donc déterminer cela même qui est la condition précédent toute détermination possible ? La mort, quant à elle, semble par nature hors de portée du connaître. Si la mort, comme le rappelle Épicure, est la cessation de tout sensation et de toute connaissance, alors elle n'est rien pour nous puisqu'elle est la fin même de toute expérience possible. Comment évoquer ce que l'on ne connaît pas ? Dès lors la philosophie se trouve confrontée à de l'impalpable lorsqu'elle aborde les notions de conscience et de mort. Pourtant celles-ci sont interrogées ensemble en vue d'une réflexion philosophique (qui ne les séparera pas !). Et, au regard de l'histoire de la discipline, ces réflexions sont omniprésentes ! À quoi peut-donc bien mener une réflexion philosophique sur ces deux notions ? Le sujet ne nous conduit-il pas à nous ? L'humain n'est-il pas le point de convergence essentiel (et exclusif) d'une conscience avec sa propre fin ? Toute philosophie n'est-elle pas, en son fonds, ce retour réflexif sur l'existence telle qu'elle se donne et sur sa radicale limite ?


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : La conscience et la mort Corrigé de 1445 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "La conscience et la mort" a obtenu la note de : aucune note

La conscience et la mort

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit