LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Connaître, est-ce seulement accumuler des co ... Constater que la vérité change avec le temps ... >>


Partager

Conscience de soi et connaissance de soi sont-elles équivalentes ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Conscience de soi et connaissance de soi sont-elles équivalentes ?



Publié le : 21/7/2005 -Format: Document en format HTML protégé

Etre conscient, c'est pouvoir se représenter soi-même ou le monde. Grâce à la conscience, l'homme a la connaissance immédiate de son propre être ainsi que de ses états de conscience et de ses actes dans le monde. Le terme signifie « avec la connaissance de «. La conscience de soi est un savoir au second degré: je sais que je sais. C’est même la conscience de soi qui fonde la possibilité de l'identité personnelle (être une seule et même personne tout au long de sa vie). Il semble donc  y avoir une relation d'équivalence entre la conscience de soi et la connaissance de soi.



Etre conscient de soi, c'est savoir qu'on est conscient, se connaître en tant qu'être conscient. La conscience de soi implique une connaissance de soi car elle est la capacité de faire retour sur ses pensées et actions, de les analyser et de les juger, c'est-à-dire d'établir une connaissance. Pour Descartes, le sujet est transparent à lui-même, il se connaît lui-même en tant que res cogitans. Or, tous les hommes le sont, le cogito ne nous dit pas ce qui les distingue. Aussi, se connaître comme res cogitans équivaut-il véritablement à une connaissance de soi ?  

II- La conscience de soi implique une connaissance de soi incomplète    

            Certes la conscience de soi implique une certaine connaissance de soi car comme l'écrit Alain, on sait qu'on sait, on sait qu'on désire, on sait qu'on veut. Néanmoins, sait-on bien ce qu'on est, ce qu'on désire, ce qu'on veut ? Rien n'est moins sûr. Descartes rétorquerait qu'avec la conscience, on sait ce qu'on est : une chose pensante. Mais cela ne nous dit pas véritablement qui l'on est.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 5299 mots (soit 8 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Conscience de soi et connaissance de soi sont-elles équivalentes ?" a obtenu la note de :

10 / 10

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit