La conscience du sujet peut-elle se passer de l'autre?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Puis-je choisir mon identité ? Peut-on reprocher à la philosophie d'être in ... >>


Partager

La conscience du sujet peut-elle se passer de l'autre?

Philosophie

Aperçu du corrigé : La conscience du sujet peut-elle se passer de l'autre?



Publié le : 21/2/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	La conscience du sujet peut-elle se passer de l'autre?
Zoom

            L’expression « conscience du sujet « amène à définir la conscience en terme de conscience de soi, une conscience réflexive qui donnerait à l’homme la capacité de faire quelque chose et de s’apercevoir au moment où il le fait qu’il est en train de le faire. La « conscience du sujet « sous tend que le sujet est autonome, qu’il est avant tout intériorité.

            L’altérité, l’autre a ce statut ambigu d’être à la fois ce qui est radicalement différent, et ce qui est un alter ego, un autre moi. Quel rapport concevoir entre la conscience du sujet et l’autre ? Le sujet est-il autonome ou dépend-il d’un autre pour se concevoir comme tel ? Peut-on prendre conscience de soi sans prendre conscience de l’autre ? L’autre est-il déjà présent quand la conscience se constitue ? Une fois constituée peut-elle s’émanciper de l’autre et revenir vers elle-même ?



Mais nous ne connaissons les autres ni par la science (la connaissance cartésienne) ni par le sentiment immédiat (la conscience) de leur ressemblance. Seule la lutte pour la reconnaissance, et une lutte à mort, fondera ma liberté. De cette lutte je sortirai libre et reconnu ou esclave et aliéné (j'appartiendrai à un autre).     II. La conscience du sujet se constitue dans un rapport de force avec autrui   A. Hegel : la dialectique de la maîtrise et de la servitude   1. La lutte à mort pour la reconnaissance Toute conscience poursuit la mort de l'autre afin de se faire reconnaître et de se reconnaître elle-même, au risque de sa propre vie, comme libre et indépendante de toute attache sensible. Chaque conscience de soi se prouve à elle-même et chacune se prouve à l'autre  au moyen de la lutte pour la vie et la mort.   2. « L'individu qui n'a pas mis sa vie en jeu peut bien être reconnu comme personne ; mais il n'a pas atteint la vérité de cette reconnaissance d'une conscience de soi indépendante » A l'issue de cette lutte décisive pour la reconnaissance, la conscience de soi qui a préféré la vie et la liberté entre dans un rapport de servitude, l'esclave renonce à son « soi » au profit du maître qui a l'intuition de l'esclave comme d'un autre moi.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : 	La conscience du sujet peut-elle se passer de l'autre?	Corrigé de 2662 mots (soit 4 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " La conscience du sujet peut-elle se passer de l'autre? " a obtenu la note de : aucune note

La conscience du sujet peut-elle se passer de l'autre?

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit