NoCopy.net

LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< « conquérir l'espace » ? Pi-Ramsès, la «Ville turquoise» >>


Partager

CONSTITUTION D'UNE SCIENCE DE L'HOMME - La question «Qu'est-ce que l'homme?» peut-elle recevoir une réponse scientifique? Amérique du Sud, A

Philosophie

Aperçu du corrigé : CONSTITUTION D'UNE SCIENCE DE L'HOMME - La question «Qu'est-ce que l'homme?» peut-elle recevoir une réponse scientifique? Amérique du Sud, A



Publié le : 8/8/2014 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
CONSTITUTION D'UNE SCIENCE DE L'HOMME - La question «Qu'est-ce que l'homme?» peut-elle recevoir une réponse scientifique? Amérique du Sud, A
Zoom

      L'incapacité de la science a été « prévue « par Kant quand il y va de la connaissance de l'homme lui-même:

·    rappeler la distinction qu'il établit entre caractère empirique (soumis à divers déterminismes et en tant que tel scientifiquement cernable) et caractère rationnel (qui définit les lois auxquelles il obéit : celles de la morale).

 

      Ce qui manque aux sciences humaines elles-mêmes (et même si elles substituent, à l'explication traditionnelle, les tentatives de compréhension), c'est l'appréhension de la liberté et des valeurs.



Dégagez l'intérêt philosophique du texte suivant,
en procédant à son étude ordonnée:

« De simples sciences de fait forment une simple humanité de fait(...). Dans la détresse de notre vie, cette science n'a rien à nous dire. Les questions qu'elle exclut par principe sont précisément les questions qui sont les plus brûlantes à notre époque malheureuse, pour une humanité abandonnée aux bouleversements du destin : ce sont les questions qui portent sur le sens ou l'absence de sens de toute existence humaine... Ces questions atteignent finalement l'homme en tant que dans son comportement à l'égard de son environnement humain et extra-humain il se décide librement, en tant qu'il est libre (...) de donner à soi-même et de donner à son monde-ambiant une forme de raison. Or sur la raison et la non-raison, sur nous-mêmes les hommes en tant que sujets de cette liberté, qu'est-ce donc que la science a à nous dire? La simple science des corps manifestement n'a rien à nous dire, puisqu'elle fait abstraction de tout ce qui est subjectif. En ce qui concerne d'autre part les sciences de l'esprit (1) qui pourtant dans toutes leurs disciplines, particulières ou générales, traitent de l'homme dans son existence spirituelle (...) il se trouve, dit-on, que leur scientificité rigoureuse exige du chercheur qu'il mette scrupuleusement hors circuit toute prise de position axiologique (2). Mais est-il possible que le Monde et l'être humain en lui aient véritablement un sens si les sciences ne laissent valoir comme vrai que ce qui est constatable dans une objectivité de ce type? «

E. HUSSERL

Amérique du Sud, CDE

On insiste particulièrement sur les points suivants :

      mutisme de la « science de fait « (à définir) relativement à la « détresse de notre vie « (détresse provenant bien des questions qui «portent sur le sens ou l'absence de sens « de toute existence humaine);

      importance accordée par Husserl à la liberté de l'homme — qui est liberté dans le choix du comportement (rationnel ou non);

      incapacité des sciences (aussi bien classiques qu'« humaines «) à cerner la raison.

C'est que la raison suppose des normes, et donc des choix, alors que l'objectivité scientifique — y compris dans les sciences humaines — interdit les considérations axiologiques.

 

D'où la question-suggestion finale : que doit-on penser comme au-delà de l'approche scientifique pour produire un sens éclairant à la fois l'existence humaine et le Monde tel que l'homme le constitue?




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1043 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "CONSTITUTION D'UNE SCIENCE DE L'HOMME - La question «Qu'est-ce que l'homme?» peut-elle recevoir une réponse scientifique? Amérique du Sud, A" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit