Que craignons-nous dans la mort ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Que connaissons nous de la mort ? Que croire ? >>


Partager

Que craignons-nous dans la mort ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Que craignons-nous dans la mort ?



Publié le : 27/2/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	Que craignons-nous dans la mort 	?
Zoom

L’existence est quelque chose que l’homme ne cesse d’interroger : pourquoi quelque chose plutôt que rien ? Pourquoi mourir ? C’est ce qui le distingue des autres vivants. Lui seul est capable d’un retour réflexif sur son existence et sur sa mort. L’homme sait qu’il va mourir. La mort est source d’angoisse pour lui. Mais que craint-il exactement dans la mort ?
Craignons-nous dans la mort d’être ou de ne plus être ? Craignons-nous de souffrir ou de ne plus rien sentir ?
Notre crainte envers la mort est paradoxale car à la fois nous craignons de souffrir et à la fois nous craignons de ne plus être là. Or, comment souffrir de quelque chose si nous ne sommes plus là ?  De notre propre mort, nous ne pouvons faire l’expérience, nos craintes sont donc infondées. En revanche, nous faisons l’expérience de la mort d’autrui et craignons la perte qu’elle cause.



En revanche, nous faisons l'expérience de la mort d'autrui et craignons la perte qu'elle cause.     I-                   Ce que nous craignons dans la mort est la souffrance               Nous ne connaissons rien de la mort, nous ne savons pas l'effet que cela fait, ni même si cela fait un effet quelconque. Pourtant, nous craignons cet effet, nous craignons de souffrir. Cela est dû à notre imagination. Nous imaginons des sensations à partir de sensations que nous connaissons. Pour Epicure, une telle chose est insensée dans la mesure où nous ne sentirons pas la mort. En effet, nous ne pouvons avoir de sensation de la mort car nous ne sommes plus à ce moment-là. « La mort est absence de sensation (...) la mort n'a rien d'effrayant », explique Epicure dans sa Lettre à Ménécée. La métaphysique matérialiste va aussi permettre de délivrer l'humanité d'une de ses plus grandes craintes : la crainte de la mort.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : 	Que craignons-nous dans la mort 	? Corrigé de 1221 mots (soit 2 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Que craignons-nous dans la mort ?" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :

Que craignons-nous dans la mort ?

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit