LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< La création artistique a-t-elle quelque chos ... La croyance en Dieu est-elle une entrave à l ... >>


Partager

La création d'une oeuvre d'art est-elle un travail ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : La création d'une oeuvre d'art est-elle un travail ?



Publié le : 25/9/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	La création d'une oeuvre d'art est-elle un travail 	?
Zoom

Lorsque nous parlons d’activité artistique, nous désignons l’activité par laquelle un homme travaille une matière (que ce soit celle des sons, des couleurs, de la pierre ou des mots) pour mettre au jour une forme qui matérialise un projet et une vérité intime. Nous ne confondons nullement l’activité artistique et l’activité de l’artisan, dans la mesure où elles semblent absolument distinctes : alors que l’activité artistique n’est régie par aucune règle transcendante, celle de l’artisan est toute entière déterminée par des normes extérieures, notamment par la finalité utilitaire qui est toujours celle des produits qu’il génère.

 

Le terme « travail « désigne toute activité exercée en vue d’obtenir un résultat utile, c'est-à-dire servant valablement de moyen à la réalisation d’une fin. Plus spécifiquement, il est l’ensemble des activités accomplies par l’homme pour produire des biens et des services en contrepartie desquels il est rémunéré.

 

Lorsqu’une chose est assimilable à une autre, cela signifie qu’elle peut à bon droit être considérée comme semblable. Ainsi, lorsque nous assimilons deux choses, cela signifie à proprement parler que nous les rendons « similaires «, à savoir que nous leur découvrons des caractères communs. Deux choses assimilables sont plus identiques que deux choses comparables. Alors que deux choses comparables ont une identité propre, avec des points de comparaisons qui autorisent leur rapprochement, deux choses assimilables sont deux choses que l’on peut confondre l’une avec l’autre, en raison de l’extrême proximité de leurs caractères propres.

 

Ainsi, en nous demandant si l’activité artistique est assimilable au travail, nous nous demandons en vérité si l’activité artistique est entièrement comparable au travail, de sorte qu’à bon droit nous pouvons affirmer qu’il s’agit en vérité de la même chose. A première vue, il semble bien que l’activité artistique est assimilable au travail, car ces deux activités sont productrices, elles entraînent le passage à l’être d’un quelque chose qui sans elles ne serait jamais advenu. Néanmoins, peut-être existe-t-il des différences de nature et de finalité de ces deux activités qui interdit leur totale assimilation.

 

La question au centre de notre réflexion sera donc de déterminer si la comparaison de la nature respective de l’activité artistique et du travail autorise une identification de ces deux activités.  

 



L'artiste est plutôt un forçat de son art, un « horrible travailleur » que cette créature efféminée qu'est Narcisse :           « Il arrive [le poète] à l'inconnu, et quand, affolé, il finirait par perdre l'intelligence de ses visions, il les a vues ! Qu'il crève dans son bondissement par les choses inouïes et innombrables : viendront d'autre horribles travailleurs : ils commenceront par les horizons où l'autre s'est affaissé » (Rimbaud, Lettre à Paul Demeny, 15 mai 1871).   Ainsi nous pouvons considérer l'art comme une activité de production d'artefacts par un travail intense, solitaire, travail qui génère des créations originales. Comme l'écrivait Nietzsche : "Tous les grands hommes étaient de grands travailleurs, infatigables quand il s'agissait d'inventer, mais aussi de rejeter, de trier, de remanier, d'arranger" NIETZSCHE (Humain, trop humain, I, Chap. IV, aph. 162).   L'activité artistique semble donc assimilable au travail, car elle peut nous apparaître comme une outrance du travail lui-même, et non comme une activité intrinsèquement distincte.   II.                Intrinsèquement, l'activité artistique est distincte du travail   a.       Le travail, moyen de nourrir le cycle de création/destruction de la vie   Cependant, nous ne pouvons nous en tenir à cette conclusion. En effet, si l'activité artistique produit des artefacts au même titre que le travail, une distinction un peu fine de la nature de ces produits interdit d'assimiler les activités qui leur donnent naissance.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1853 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " La création d'une oeuvre d'art est-elle un travail ?" a obtenu la note de : aucune note

Sujets connexes :
  • Aucun sujet trouvé

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit