LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< PROPHETIES ET PRODIGES EPEIOS L'artisan du cheval de Troie >>


Partager

La crise économique a transformé les échanges extérieurs de la France. Vous analyserez le déséquilibre de la balance commerciale française en 1980 et présenterez les conditions d'un retour à l'équilibre.

Economie

Aperçu du corrigé : La crise économique a transformé les échanges extérieurs de la France. Vous analyserez le déséquilibre de la balance commerciale française en 1980 et présenterez les conditions d'un retour à l'équilibre.



Publié le : 3/10/2018 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
La crise économique a transformé les échanges extérieurs de la France. Vous analyserez le déséquilibre de la balance commerciale française en 1980 et présenterez les conditions d'un retour à l'équilibre.
Zoom

IV. — Un déficit inquiétant

 

Le déficit de la balance des échanges, quatre fois et demie plus élevé en 1980 qu’en 1979, atteint 60,4 milliards de F.

 

Ce qui est inquiétant, plus que ce déficit lui-même, c’est sa ventilation par secteur et par pays. Il en ressort une faiblesse dangereuse dans certaines branches des biens de consommation et d’équipement, ainsi que l’amorce d’un déclin du fleuron automobile. D’une façon générale, quand la conjoncture est meilleure — ou moins mauvaise — en France qu’à l’étranger, les exportations progressent moins vite, alors que les importations augmentent plus rapidement. La capacité de réaction de l’économie française n’apparaît pas à la hauteur de ses ambitions.

 

Ce handicap pèsera sur l’année 1981 : le déficit devrait, selon le responsable du quai Branly, atteindre à nouveau 60 milliards de F. Cette année sera marquée par la faiblesse de la croissance du commerce international. La concurrence sera dès lors plus âpre et la compétitivité déterminante. Or la hausse des prix en France est un handicap certain, comme le traduit déjà le fort accroissement des déficits



systèmes d’aides directes compensant la différence de prix avec leurs concurrents extérieurs. Telle est la base du règlement « matières grasses » (colza, tournesol, huile d’olive), des règlements sur le soja, le pois protéagineux et la féverole, du règlement sur le tabac, les plantes textiles, le houblon. Telle est aussi la cause de la mise en œuvre d’une prime d’incorporation de la poudre de lait dans les aliments pour les veaux (ensuite étendue au lait écrémé liquide et aux aliments pour les porcs et les volailles), destinée à mettre à égalité le coût d’approvisionnement des matières protéiques qu’elles soient d’origine importées (soja) ou d’origine communautaire (lait). Les conséquences budgétaires en sont considérables : pour 1979, 680 MUCE (1) pour les « matières grasses », 280 MUCE pour le tabac, 1770 MUCE pour les aides à l’écoulement de la matière protéique du lait.

 

• Cette situation perturbe la politique agricole européenne en créant une incitation au développement de systèmes de production non conformes aux modèles européens. Les matières premières destinées aux aliments des animaux, importés au prix du marché mondial ont permis, du fait de leur coût très inférieur aux produits concurrents de la Communauté, un développement important de productions animales fondées sur un approvisionnement externe à la ferme. Il s’agit du développement d’une production laitière à base de soja importé et de production de viande de porc à base de manioc complémenté de soja.

 

Ainsi a pu pénétrer et se développer en Europe un modèle de production animale très intensif, dans lequel le sol n’est qu’un support, l’essentiel des consommations nécessaires à la production étant acheté à l’extérieur de l’exploitation. Ces modèles de production, à coût élevé en capital et en consommations intermédiaires, concentrant à leur profit une part croissante des dépenses de soutien du marché, sont un des facteurs essentiels de la crise budgétaire actuelle de la CEE. De plus ces modèles de production sont plus compétitifs dans les régions du Nord de l’Europe, proches de Rotterdam, que dans la plupart des régions françaises du fait des handicaps spécifiques de nos ports et de la faible densité de nos exploitations. Cette évolution




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 3561 mots (soit 5 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "La crise économique a transformé les échanges extérieurs de la France. Vous analyserez le déséquilibre de la balance commerciale française en 1980 et présenterez les conditions d'un retour à l'équilibre." a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit