LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< La crise des années 1970 et 1980 (économie) La crise financière de 2007 en Afrique >>


Partager

La Crise du système monétaire européen

Economie

Aperçu du corrigé : La Crise du système monétaire européen



Publié le : 11/11/2012 -Format: Document en format HTML protégé

Sources détectées par CopyScape © :

Aucune source détectée - Document original
La Crise du système monétaire européen
Zoom

du mark face au dollar et laissait aux autres pays européens le soin de défendre leur parité face au mark.

Avant même que la réunification ait fait sentir ses effets ses effets, les situations de l’Italie et du

Royaume-Uni se dégradaient déjà dangereusement : le maintien d’un différentiel d’inflation positif avec

l’Allemagne assorti de changes rigides appréciait le taux de change réel de la lire et de la livre vis-à-vis

du mark, réduisant la compétitivité à l’exportation de ces deux pays et dégradant leur balance courante.

Le Royaume-Uni souffrait également d’un facteur récessif supplémentaire : la baisse de la demande

intérieure globale qui s’amorce en 1989. La déréglementation bancaire britannique du milieu des années

1980 a créé une forte concurrence des établissements de crédit. Bénéfique à la croissance des années

1986-88, la progression de la consommation a aussi favorisé le surendettement des ménages

britanniques. Dès la fin 1988, les craintes d’un ralentissement de la croissance les poussent à réduire

drastiquement leurs dépenses pour faire face aux remboursements des prêts.

Normalement, la réunification aurait du appeler une appréciation réelle du mark. Celle-ci pouvait être

obtenue facilement par une appréciation nominale de la monnaie allemande, ou par un relâchement

provisoire de la lutte contre l’inflation en Allemagne ou, inversement, une moindre inflation dans les

autres pays

membres du SME. Or, la politique de la Bundesbank a consisté à resserrer sa politique monétaire pour

lutter contre l’inflation, alors même que la conjoncture du reste de l’Europe nécessitait une détente sur les

taux d’intérêt et une dépréciation réelle des devises face au mark pour restaurer la compétitivité.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 4047 mots (soit 6 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "La Crise du système monétaire européen" a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit