Est-ce dans l'action que l'on est libre ?

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Est-ce dans la solitude que l'on prend consc ... Est-ce dans l'hésitation que nous sommes le ... >>


Partager

Est-ce dans l'action que l'on est libre ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Est-ce dans l'action que l'on est libre ?



Publié le : 1/9/2005 -Format: Document en format HTML protégé

	Est-ce dans l'action que l'on est libre 	?
Zoom

 

  • Angles d’analyse

  
  Il est nécessaire de comprendre d’emblée qu’affirmer que c’est dans l’action que l’on est libre c’est penser qu’il ne peut pas y avoir de liberté en dehors de l’action. Il faut donc, pour comprendre le sens de la question qui vous est posée, vous interroger sur les rapports entre l’action et la liberté.
  Il s’agira donc de se demander si l’action est, à juste titre – c’est-à-dire légitimement – la condition de possibilité exclusive de la liberté humaine.
  Il faudra donc nécessaire aller vers une définition de plus en plus précise de l’action, mais a fortiori aussi de la liberté. Cette problématique engage de manière forte une théorie de l’action comme seul moyen de se « rendre libre «, par opposition à une théorie intellectualiste de la liberté. Bref, affirmer que c’est dans l’action, et dans l’action seule, que l’on est pleinement libre, c’est en réalité chercher à opposer l’homme d’action à celui de la réflexion. On interroge au fond, en quelque sorte, l’expression « il est tant d’agir «, c’est-à-dire il est tant de faire passer à l’acte notre propre liberté dont la seule condition apparaît comme, inéluctablement, l’action.
  Or, ce que l’on nous demande d’interroger ici, c’est précisément la légitimité d’une telle affirmation : « l’homme est libre dans l’action «, sous-entendu qu’il ne l’est pleinement que dans l’action. On devra donc se pencher sur les différentes formes de liberté, mais a fortiori sur les différentes modalités (qui traduiront des degrés) de l’action elle-même.
  Ce qui est à la question ici, au fond, c’est précisément la nature, ou encore l’essence de la liberté humaine elle-même, et la manière dont elle peut être actualiser par l’action.
  

  •  Problématique

  
 Est-il légitime d’affirmer que la liberté de l’homme ne se dévoile en définitive que dans l’action, c’est-à-dire dans l’agir compris comme production d’un changement sur le monde ? L’action peut-elle être légitimement considérée comme la condition de possibilité exclusive de l’actualisation de la liberté de l’homme en cela qu’elle est la seule à pouvoir faire acte de l’œuvre de l’homme sur la nature ? N’est-elle pas, au contraire, si l’on veut être rigoureux, seulement une condition de possibilité nécessaire, certes, mais non exclusive ? La liberté de l’homme se réduit-elle, en dernière analyse, à l’agir ?



- Kant, Critique de la raison pratique + Métaphysique des moeurs.  Liberté du sujet rationnel, ou libre arbitre : pouvoir de choix ou de décision qui repose sur le rôle du jugement dans la détermination de la volonté à agir d'une manière plutôt que d'une autre. - Descartes, Méditations Métaphysiques, Méd. IV. + Lettre à Elisabeth de janvier 1646 + Principes de la philosophie, §32-43.  Liberté psychologique : comprise à partir de l'individualité psychologique d'un homme, cette conception de la liberté pourrait se résumer ainsi « être soi-même » en toute circonstance. - Bergson, Essais sur les données immédiates de la conscience.  Liberté politique ou civile : définie comme le fait d'un homme vivant en société et plus particulièrement du citoyen jouissant de certains devoirs qui sont exigés de lui, la liberté politique prend son sens positif par opposition à toutes les formes de servitude ou d'oppression que des hommes font subir à d'autres hommes. - Spinoza, Ethique, IV, pro. 73.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : 	Est-ce dans l'action que l'on est libre 	? Corrigé de 2117 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Est-ce dans l'action que l'on est libre ?" a obtenu la note de : aucune note

Est-ce dans l'action que l'on est libre ?

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit