LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Hommage à la Vie - Jules Supervielle Balzac, extrait de « l'Avant-Propos de la Com ... >>


Partager

Dans Les grenouilles (405 av. J.-C.), le comique grec Aristophane imagine un dialogue entre Euripide et Eschyle. Le premier reproche au second d'avoir dépeint dans un style emphatique des êtres qui ne sont pas vrais, parce qu'ils sont plus grands que nature. « Euripide. — Mais enfin, oui ou non, est-il inventé ce sujet que j'ai traité, celui de Phèdre 1 ? Eschyle.— Hélas non, il est réel ; mais le poète se doit de laisser dans l'ombre ce qui est mal, de ne pas le mettre en scène, de ne pas en faire apprendre les rôles. Si pour les petits enfants celui qui donne des leçons, c'est le maître d'école, pour les grands, ce sont les poètes. Notre devoir strict est de dire ce qui est bien. EuriPide.— Et quand tu amoncelles, toi, des mots grands comme des montagnes, c'est ça que tu appelles enseigner le bien ? Est-ce que tu n'aurais pas dû nous mettre à plus humaine école ? » ARISTOPHANE 1. Allusion à l'Hippolyte d'Euripide qui a fourni à Racine le sujet de Phèdre. Commenter et discuter les points de vue des deux écrivains.

Littérature

Aperçu du corrigé : Dans Les grenouilles (405 av. J.-C.), le comique grec Aristophane imagine un dialogue entre Euripide et Eschyle. Le premier reproche au second d'avoir dépeint dans un style emphatique des êtres qui ne sont pas vrais, parce qu'ils sont plus grands que nature. « Euripide. — Mais enfin, oui ou non, est-il inventé ce sujet que j'ai traité, celui de Phèdre 1 ? Eschyle.— Hélas non, il est réel ; mais le poète se doit de laisser dans l'ombre ce qui est mal, de ne pas le mettre en scène, de ne pas en faire apprendre les rôles. Si pour les petits enfants celui qui donne des leçons, c'est le maître d'école, pour les grands, ce sont les poètes. Notre devoir strict est de dire ce qui est bien. EuriPide.— Et quand tu amoncelles, toi, des mots grands comme des montagnes, c'est ça que tu appelles enseigner le bien ? Est-ce que tu n'aurais pas dû nous mettre à plus humaine école ? » ARISTOPHANE 1. Allusion à l'Hippolyte d'Euripide qui a fourni à Racine le sujet de Phèdre. Commenter et discuter les points de vue des deux écrivains.



document rémunéré

Document transmis par : Asma46496


Publié le : 1/2/2011 -Format: Document en format HTML protégé

Dans Les grenouilles (405 av. J.-C.), le comique grec Aristophane imagine un dialogue entre Euripide et Eschyle. Le premier reproche au second d'avoir dépeint dans un style emphatique des êtres qui ne sont pas vrais, parce qu'ils sont plus grands que nature.
« Euripide. — Mais enfin, oui ou non, est-il inventé ce sujet que j'ai traité, celui de Phèdre 1 ?
Eschyle.— Hélas non, il est réel ; mais le poète se doit de laisser dans l'ombre ce qui est mal, de ne pas le mettre en scène, de ne pas en faire apprendre les rôles. Si pour les petits enfants celui qui donne des leçons, c'est le maître d'école, pour les grands, ce sont les poètes. Notre devoir strict est de dire ce qui est bien.
EuriPide.— Et quand tu amoncelles, toi, des mots grands comme des montagnes, c'est ça que tu appelles enseigner le bien ? Est-ce que tu n'aurais pas dû nous mettre à plus humaine école ? »
ARISTOPHANE
1. Allusion à l'Hippolyte d'Euripide qui a fourni à Racine le sujet de Phèdre.
Commenter et discuter les points de vue des deux écrivains.
Zoom

De quoi s'agit-il donc? De deux conceptions opposées du théâtre — et de la littérature en général —, l'une réaliste, présentée par Euripide, l'autre moralisatrice et héroïque, mise dans la bouche d'Eschyle...

Il est bon pour comprendre l'opposition des deux auteurs de rappeler leur personnalité et le sens de leur théâtre : Eschyle (525-426), qui fut le premier auteur dramatique de la Grèce, et par suite, de la civilisation occidentale, fut un grand penseur religieux et un réformateur des institutions et des moeurs : à une justice qui n'était que vengeance codifiée, il substitua, selon la philosophie nouvelle, l'idée d'un jugement divin, puis humain, tenant compte de la conscience

et de la responsabilité : le drame fut pour lui le meilleur moyen de faire comprendre des idées abstraites à un public qui n'en avait nulle notion : les problèmes religieux sont au premier plan : les personnages ont valeur symbolique, ,mais déjà se détachent des personnalités volontaires, des héros qui montrent la voie, échappant à la fatalité écrasante des premiers drames.




Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 1618 mots (soit 3 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet "Dans Les grenouilles (405 av. J.-C.), le comique grec Aristophane imagine un dialogue entre Euripide et Eschyle. Le premier reproche au second d'avoir dépeint dans un style emphatique des êtres qui ne sont pas vrais, parce qu'ils sont plus grands que nature. « Euripide. — Mais enfin, oui ou non, est-il inventé ce sujet que j'ai traité, celui de Phèdre 1 ? Eschyle.— Hélas non, il est réel ; mais le poète se doit de laisser dans l'ombre ce qui est mal, de ne pas le mettre en scène, de ne pas en faire apprendre les rôles. Si pour les petits enfants celui qui donne des leçons, c'est le maître d'école, pour les grands, ce sont les poètes. Notre devoir strict est de dire ce qui est bien. EuriPide.— Et quand tu amoncelles, toi, des mots grands comme des montagnes, c'est ça que tu appelles enseigner le bien ? Est-ce que tu n'aurais pas dû nous mettre à plus humaine école ? » ARISTOPHANE 1. Allusion à l'Hippolyte d'Euripide qui a fourni à Racine le sujet de Phèdre. Commenter et discuter les points de vue des deux écrivains." a obtenu la note de : aucune note

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit