LE SITE D'AIDE A LA DISSERTATION ET AU COMMENTAIRE DE TEXTE EN PHILOSOPHIE

banniere

EXEMPLES DE RECHERCHE


POUR LE SUJET: L'homme est-il réellement libre ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme libre

POUR LE SUJET: En quel sens la société libère-t-elle l'homme de la nature ?
TAPEZ LES MOTS-CLES: homme nature ou homme nature société
»Créer un compte Devoir-de-philo
»
»125895 inscrits
<< Dans quelles mesures peut on dire d'un compo ... Dans quelles mesures, la connaissance des lo ... >>


Partager

Dans quelles mesures peut-on affirmer que la conscience n'est pas un donné mais une tâche ?

Philosophie

Aperçu du corrigé : Dans quelles mesures peut-on affirmer que la conscience n'est pas un donné mais une tâche ?



Publié le : 22/8/2005 -Format: Document en format FLASH protégé

	Dans quelles mesures peut-on affirmer que la conscience n'est pas un donné mais une tâche  	?
Zoom

Un homme ivre ou hébété peut devenir inconscient, il ne se « rendra plus compte de ce qu’il fait «, il ne contrôlera plus le sens de ses paroles, les conséquences de ses actes. Si la conscience est donnée cela n’empêche donc pas qu’elle puisse se perdre et qu’il faille l’entretenir pour la préserver. Or pourquoi faudrait-il entretenir et développer la conscience ? L’homme inconscient ne mesure pas la portée de ses actes, le sens de ses paroles, il ne vit pas du tout comme celui qui se représente soi-même dans le monde. Se représenter soi-même dans le monde, être conscient, est la condition pour évaluer les tenants et les aboutissants de ses actions, les orienter vers des valeurs. En effet, être capable de sortir de la présentation immédiate du monde pour se re-présenter des mondes possibles fonde la possibilité de donner un sens au monde réel. Or cela pose un problème : si la conscience était « donnée « toute entière, comment pourrait-elle s’échapper du monde pour le repenser sous un nouvel angle ? Il faut que la conscience se modifie elle-même pour modifier sa représentation du monde.



Selon Bergson, c'est la capacité du vivant à stocker de l'information qui lui permet de choisir entre des possibles et donc d'avoir une conscience du monde. Il donne l'exemple d'un être aussi élémentaire que l'amibe : « elle est déformable à volonté, elle est donc vaguement consciente ». 2)      La conscience est « donnée ». Elle est déterminée par une structure nerveuse fixée par l'évolution biologique. Cette structure est donc « donnée » à chaque vivant existant. 3)      Rôle essentiel du développement personnel. Si la structure nerveuse est la condition nécessaire de la conscience, elle n'en est pas la condition suffisante. L'apport de l'expérience est essentiel. Par exemple, un enfant qui resterait à l'écart du monde pendant que son corps se développe aurait sans doute une forme de conscience très pauvre. II.


Signaler un abus

administration
Ajouter au panierAbonnementEchange gratuit

Corrigé : Corrigé de 4410 mots (soit 7 pages) directement accessible

Le corrigé du sujet " Dans quelles mesures peut-on affirmer que la conscience n'est pas un donné mais une tâche ?" a obtenu la note de :

10 / 10

150000 corrigés de dissertation en philosophie

 Maths
 Philosophie
 Littérature
 QCM de culture générale
 Histoire
 Géographie
 Droit